6 avantages à vivre seule - https://www.celibattantes.fr/
femme sur son lit

6 avantages à vivre seule

Il y a de multiples avantages à vivre seule !!

Et il faut en profiter au maximum !

En vivant seule, on retrouve l’autonomie que l’on avait perdue, et c’est bon

Je ne vivais pas sous la coupe de mon mari , non pas du tout !! J’étais une femme libre, libre de mes idées, libre de mes choix. Enfin, c’est ce que je pensais. Mais, en vivant en couple, on peut parfois s’oublier facilement. Les choix sont des choix communs, et il y en a toujours un qui souhaite faire plaisir à l’autre dans ses choix. Je me demande souvent maintenant si mes choix de vie précédents étaient vraiment les miens. Je le ressens maintenant dans mes souhaits de déménagement, dans mes choix de voyages.



Retrouver son autonomie c’est aussi se rendre compte de ce que l’on sait faire et que l’on ne faisait pas ou plus parce que l’on comptait sur l’autre.

Une chose toute simple parmi d’autres : aller vers les gens. Je m’aperçois que j’attendais plutôt que lui aille vers les personnes pour lier connaissance, alors que maintenant, je me sens tout à fait sure de moi pour m’ouvrir aux autres seule. Voilà aussi des petites choses qui renforcent l’image de soi et qui font du bien au moral.

Vivre seule, c’est aussi savoir se laisser aller

Faire ce que je veux, quand je veux, avec qui je veux.

Ne pas être dépendant des horaires, des goûts d’une autre personne. On peut être à l’écoute de ses propres désirs : rester à glander le week-end si je veux, ne pas m’habiller le dimanche si je veux, aller au cinéma si l’envie m’en prend d’un coup, ne pas faire le ménage, ne pas faire la cuisine, aller boire un verre avec une amie sans avoir à prévenir personne. Ce ne sont que des exemples, mais je savoure ces moments sans aucune obligation.

Il y a bien assez d’obligations dans la vie professionnelle et publique, alors pourquoi ne pas profiter de ces temps juste à soi.

Vivre seule c’est pouvoir dire non

Quand on vit en couple, les obligations relationnelles sont multipliées par deux. On ne veut pas froisser son conjoint, sa famille, ses amis.

Le « on s’en fout, on n’y va pas, on va se cacher sous les draps » de Bénabar , c’est bien plus facile à appliquer quand on est célibataire que quand on vit en couple je trouve.

Seule, il est plus facile de faire ses propres choix, de s’affirmer et de couper des relations qui pouvaient être toxiques.

Être plus disponible pour les autres

Autant seule, on a le pouvoir de dire non, mais on a surtout le pouvoir de s’ouvrir aux autres. Quand on vit en couple, je trouve que l’on vit souvent  en vase clos. Chacun a son cercle d’amis, et cela nous suffit bien souvent.

Une séparation peut être une chance pour faire de nouvelles rencontres, pour s’ouvrir à d’autres personnes que l’on n’aurait pas côtoyées en couple, et on a une disponibilité qui peut attirer les autres.

On ne s’oublie plus

En vivant seule, j’ai retrouvé le temps et le plaisir de penser à moi, de m’occuper de moi.

Depuis quelques temps, je prends en charge ma santé, je ne laisse plus de côté les analyses que je dois faire, les douleurs que je supportais auparavant.

Je prends le temps d’aller chez le médecin pour en parler et me faire suive sérieusement. Je prends le temps d’avoir mes activités propres : inscription en salle de sport, l’écriture de mon blog, partir en week-end, m’offrir une séance de hammam, prendre le temps de profiter d’une leçon de maquillage pro dans Paris (oui, ça il faut que je vous raconte dans un autre billet), prendre le temps de marcher pour profiter du beau temps, pour penser tout simplement.

Tout simplement, s’offrir et avoir du temps pour soi et ne pas s’oublier, c’est délicieux.

On change de regard sur l’amour et la vie

Il est vrai que la norme du bonheur en France c’est le couple, comme si être en couple était l’objectif principal d’une vie amoureuse, que forcément au bout d’une histoire sentimentale si elle est réussie, il y a une installation en couple, une vie à deux.

Les choses commencent peu à peu à changer dans la société.

Vivre seule apporte aussi un nouveau sens au verbe aimer.

Oui, l’amour peut se vivre de multiples façons et on peut choisir sa manière de le vivre sans se soucier du qu’en dira-t-on. Oui, on peut former un couple sans vivre ensemble. Oui, il est possible de vivre un amour sans tout partager mais en gardant le plaisir de l’autonomie et de la différenciation.

Etre seule c’est aussi se libérer du jugement des autres et vivre comme on le désire.

Bien entendu, je suis consciente que tout le monde ne vit pas sa solitude de façon si heureuse.

Je ne dirais pas que tout est rose dans cette vie actuelle, mais je peux vous assurer que les avantages (j’aurais pu en trouver plus que 6 ) prennent largement le pas sur les inconvénients.

Non vivre seule ce n’est pas forcément se renfermer sur soi-même et déprimer, c’est aussi plein de plaisirs nouveaux dont il faut profiter.

Source : Tribulations d’une quinqua

--
PS : 3000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..
Sarah du Breuil

#DigitalMum & #Entrepreneuse | #Blogueuse le jour, #Maman & #Epicurienne la nuit, ou l'inverse | I'm not 35. I'm 18 with 17 Years Experience

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !