Amitié vs Séduction 2.0 - https://www.celibattantes.fr/
Il drague deux amies, copines en même temps

Amitié vs Séduction 2.0

Ma grand-mère me racontait souvent qu’elle avait rencontré l’homme de sa vie sans y réfléchir.

La rareté et le hasard étaient des constantes de vie qui l’emplissaient de rêveries simples mais colorées.



Aujourd’hui, tout va vite, plus de place pour le hasard, la chance.

L’inconnu qui vous attrape la main quand on loupe la marche.

Celui qui vous rentre dedans en voiture et ne vous laisse plus jamais seule.

Celui qui frappe à votre porte parce qu’il a perdu son chat et trouve finalement la femme de sa vie. Le chat attendait dans son jardin sagement.

 

Bref. Rien ne va plus, faites vos jeux !

 

Les sites de rencontre peuvent être de merveilleux entremetteurs.

Ils peuvent aussi être une façon de nouer des amitiés ou de solidifier celles qui existent déjà.

 

« Qu’est-ce que l’amour ? Deux âmes et une chair ;

L’amitié ? Deux corps et une âme »

Joseph Roux

 

Ce soir mes chères célibattantes, je vais vous raconter une histoire.

Une histoire d’aujourd’hui.

De deux femmes du 21ème siècle.

Deux femmes fortes, modernes, indépendantes et solaires.

Deux femmes aux âmes mêlées par une amitié immortelle.

 

Mois de Mars : DOUBLE-DATE

Terrasse d’un café.

Je discute avec mon amie d’enfance, Claire.

Nous étions à l’école ensemble. Vivions à 100m l’une de l’autre.

 

Nous nous voyons rarement mais les retrouvailles sont toujours une fête.

J’adore raconter à Claire les sursauts de ma vie. Et elle aussi.

 

– Prêtes-moi ton téléphone Chloé ! J’ai envie de rire et de voir les mecs qui te draguent sur Tinder !

 

Je n’ai rien à cacher. J’ai envie de rire. Je lui passe mon smartphone.

Elle regarde les conversations et je vois ses yeux s’écarquiller en en lisant une en particulier.

– Oh mais c’est dingue ! Tu l’as daté celui-là ? Moi aussi ! Oh c’est drôle on double-date Chloé !

– Ah oui c’est marrant ça, montre moi le spécimen !

– Arthur Duchemole.

 

J’ai le vertige. Je vacille. Mon cœur est perforé. Mais je ne dis rien. J’enquête.

– Ah c’est marrant ça, tu l’as daté quand ? Dis-je sur un ton monocorde.

– En septembre dernier, puis je ne l’ai plus vu car il partait en vacances avec un pote le lendemain de notre date et puis après silence radio.

 

Je ne chancèle pas. Je ne sais pas si je suis triste ou en colère.

– Et vous avez couché ensemble ? J’ai peur de la réponse mais je dois savoir. Il le faut.

– Ah non non et toi ?

 

Et là, très calmement je me lance :

– Et bien le fameux pote avec qui il partait en vacances c’était moi. On est resté 6 mois ensemble, ça s’est terminé il y a 2 semaines.

Claire pâlit.

Elle peut.

Et pourtant, elle n’y est pour rien. Lui non plus au fond, c’est le jeu. On se connaissait à peine lui et moi. Je pardonne. Aux deux.

 

Le fameux hasard, celui qui se cachait dans les rencontres romantiques, les instants rêvés, les coups de foudre d’été…

…Le hasard, sur ce coup-ci, a sûrement voulu nous faire passer un message.

 

 

Mois de Septembre : DOUBLE-TARGET

Echanges SMS entre Claire et moi

– On a encore la même target Chloé !

– Qui ??? Sur quel site ??

– Happn, un certain Nico.

 

Putain le connard, je dine avec lui dans 30 minutes !! J’enquête…encore !

– Et tu l’as vu ?

– Non et toi ?

– Non mais comment sais-tu qu’on se parle ?

– Je t’ai vu dans ses contacts FB et il me l’a confirmé.

– Envois ce qu’il t’as envoyé qu’on se marre ! (Tu parles je ne me marre pas du tout là !)

– Des longs messages bien écrits, et toi ?

 

Elle m’envoie des captures d’écrans.

 

Le salaud ! Il m’a bien eu avec ses belles phrases. Il fait des copier coller en fait !

– Idem et je suis censée le voir ce soir mais là j’hésite grave.

– Mais non vas-y t’inquiète !

– Bon en même temps Claire, on fait tous la même chose, c’est le jeu avec cette appli.

 

J’essaie de me rassurer mais je suis déçue.

 

Echanges SMS entre Nico et moi

– J’ai une blague pour toi Nico, tu dragues une de mes amies !

– Claire ? C’est pas un scoop ! (Et en plus, il le savait l’enfoiré ! Et il s’en vante presque)

– Le monde est petit.

 

Garde ton sang froid Chloé.

– Je vais la zapper.

– Non non pas la peine, t’as le droit on ne se connaît pas ! (Aucune envie de me brouiller avec Claire)

– Oui j’ai le DROIT, mais je fais encore ce que je VEUX non ?

 

Ouhla Monsieur est pris au piège, il n’est pas content !

 

Echanges SMS entre Claire et Nico

– Claire, on va arrêter de discuter, c’est mieux, je ne trouve pas ça très sain.

– Tu as raison, bon raisonnement. Je te laisse Chloé ce soir !

– Non, tu n’as pas compris, ce n’est pas TOI qui me laisses, c’est MOI !

– ????

– Ni Chloé ni moi ne t’appartenons.

– Je vous souhaitais juste une bonne soirée à tous les deux !

– T’as pas été cool de lui dire qu’on discutait ensemble. POINT.

– Cà s’appelle l’amitié, la solidarité, l’honnêteté.

– ADIEU.

 

Whaou le mec dévoile sa personnalité !

Mais vous savez quoi ?

Je suis allée diner avec lui. Malgré mon amitié pour Claire.

Parce que je sais que notre amitié est un roc qu’un mec ne pourra pas égratigner.

 

Un diner affligeant.

Un mec inintéressant, ravi de se sentir comme un mâle qu’on s’arrache entre copines.

 

Je pensais à Claire.

D’un coup je m’en voulais terriblement.

Mais je me répétais en boucle :

 

« L’Amour, ça peut casser ; l’Amitié, jamais »

Michel Houellebecq

 

 

MORALE DE CETTE HISTOIRE

Si ma grand-mère avait connu les sites de rencontres, je crois qu’elle les aurait comparés au marché aux veaux de son village.

 

Certains veaux sont magnifiques…

Correspondent parfaitement aux normes du marché – belle poitrine musclée, bon reproducteur, des yeux vifs – et, une fois achetés, sont des êtres décevants.

Parce qu’on attendait trop d’eux, parce que les projections qu’on leurs faisait porter étaient trop lourdes.

Parce qu’ils ne nous aiment pas. Et n’arrivent pas à vivre sereinement avec ça.

 

Certains veaux sont plus chétifs…

Timides, cachés dans un coin.

Ils ne sont pas ceux que l’ont veut d’un premier regard.

Puis on se rend compte qu’ils sont attachants, sensibles, doux et vivants.

 

D’autres, comme Claire et Chloé, n’ont pas voulu acheter un veau.

Aucun ne convenait, et on ne choisit pas un être vivant par dépit.

Elles ont fait confiance. Au destin, à la vie, au hasard.

En revanche, elles sont souvent parties avec le vendeur.

 

« Une vieille amitié lie plus fortement qu’un jeune amour »

Louis-Philippe de Ségur

 

Cette chronique a été co-écrite par :  Phanie #Femme active le jour, #Étudiante la nuit, #Juriste dans une autre vie. Célibattante Provinciale | Arrête le sucre tous les 3 jours. |#Courageuse et forte, sauf devant un Disney (ou une paire de chaussures…)

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Sarah du Breuil

#DigitalMum & #Entrepreneuse | #Blogueuse le jour, #Maman & #Epicurienne la nuit, ou l'inverse | I'm not 35. I'm 18 with 17 Years Experience

2 Comments
  1. Après je suis Charlie et je suis Paris… je suis le veau chétif… F**king mondialisation, ça va finir par nous rendre schizo…

    Bref, je parle en mon nom et pas pour tout les autres hommes mais pour en connaître quelqu’un quand même, je pense que pas mal abonderaient dans mon sens.

    Le principal problème, c’est la surconsommation. On consomme tout et tout de suite et ça implique qu’on veut le dernier cri, le dernier gadget, le truc à la mode avec strass si possible, même si le précédent est encore loin du rebus (cf votre dernier portable ou encore sa coque)…
    Mesdemoiselles (ouais, j’estime que ce terme est encore valable), avant de me taxer d’une quelconque misogynie, ayez la maturité de regarder l’image de vous-même, vous êtes des machines (ou peut être des victimes si on essaye de raisonner convenablement) à consommation : fringues, courses (faut être réaliste c’est vous qui les faites le plus souvent…etc etc), entretien général de la maison et soins des enfants… etc etc
    Ce n’est pas un propos machiste ou misogyne, juste la dure réalité de milliers d’années d’évolution de l’animal fortement patriar(h)ca(ïque)l que nous sommes nous les humains. De cette même évolution humaine, on retrouve ce besoin du veau reproducteur chez vous : descendance forte et viable, sécurité et stabilité du foyer etc etc…

    De la fusion des deux, on arrive à la description de ce post : deux nénettes qui recherche un homme sur des applis de consommation de masse d' »amour », se retrouve à courir après le même bonhomme… Pourtant, je pense que sur ce type d’applications (Tinder, Happn, Once…) le rapport homme/femme est très déséquilibré avec une majorité d’homme.

    Qu’est-ce qui entraîne alors cela ?
    Ben le veau chétif ne sait pas se vendre. Pourtant derrière, il a certainement autant de qualités et de vertus différentes que le veau reproducteur, voir même plus peut être, et, à la différence de ce dernier, vu qu’il ne sait pas se vendre, il ne cherchera peut être pas à se vendre à la plus offrante.
    A mon avis mesdemoiselles, arrêtez le lèche-vitrine des grandes enseignes et rentrer dans la boutique d’à côté, le vieil antiquaire qui paye pas de mine à côté, vous y trouverez peut être un petit trésor bien plus sympa. Bon faudra peut être le retaper un peu pour qu’il brille ou fonctionne à nouveau, mais il sera du plus bel effet dans votre salon.

    JB, un veau chétif

  2. « Offrir son amitié à quelqu’un qui cherche l’amour c’est comme donner du pain à quelqu’un qui a soif » Proverbe (paraphrasé) espagnol

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !