C'est l'amour à la plage ! - https://www.celibattantes.fr/
L'été, propice aux rencontres amoureuses

C’est l’amour à la plage !

Depuis l’adolescence on en a toutes rêvés.  Le soleil, la mer en toile de fond et une belle love story. Quand on y a goûté, on a terriblement envie d’y replonger. Oui, l’amour de vacances, c’est un condensé de fraîcheur et de passion, un cocktail addictif.

Nous sommes fin août, vous avez des étoiles plein les yeux ou vous vous apprêtez à succomber au beau gosse de la plage ? Alors lisez ceci, vous ne profiterez que mieux de votre aventure ! Mais dépêchez-vous les filles….l’été touche à sa fin!



L’amour d’été, frissons garantis

 Il y a quelques années, je pars au bord de la mer pour quelques jours avec ma meilleure amie, un girl trip avec, au programme :

  • Farniente et lecture le jour ;
  • Bars et cocktails le soir ;

Notre rituel de vacances : refaire le monde sous le soleil.

La fin du séjour étant prévu pour le lendemain, nous avions tout prévu pour notre dernière soirée :   apéro sur la plage, super resto…

Après le diner, direction notre bar préféré for the last drink (drinkS plutôt!). Au moment du départ, nous sommes très gaies (rosé oblige !), quand nous croisons un copain et ses collègues. Je flashe littéralement sur l’un d’eux et ça a l’air réciproque. Youpiii !

Finalement nous restons. Vous imaginez bien ! Je ne pouvais pas le laisser planter là mon beau gosse à la peau hâlée.

Et s’ensuit une soirée imprévisible : je finis par disparaître sur la plage avec mon flirt du soir et je ne reviens qu’au petit matin.

Problème (juste une broutille) : je ne suis pas célibataire… Je reste donc (à peu près) sage et le lendemain, c’est le départ, un peu triste, mais il faut repartir !

De retour chez moi, au bout de quelques jours, je quitte mon amoureux officiel, parce que je sais bien que c’est la fin de notre histoire. Cette aventure de vacances a été l’électrochoc.

Maintenant Il ne me tarde qu’une chose : retrouver mon amoureux à la peau hâlée par le soleil.

Au bout de 2 semaines, c’est chose faite (car évidemment il faut qu’il habite à l’autre bout de la France !) et c’est aussi intense et magique que je l’avais imaginé. Nous étions avides l’un de l’autre.  Week-end inoubliable, pendant lequel je me suis sentie vibrer et renaître… J’avais des papillons dans le ventre et dans le cœur. Il occupait toutes mes pensées et toutes mes nuits.

 

L’été est propice à l’amour. Oui mais pourquoi ? 

  • L’été, en général, c’est les vacances, ou alors nous avons un rythme plus cool, plus décontracté, on laisse un peu nos soucis de côté et  on souffle ;
  • L’été ça nous rend plus belle, c’est sûr. Plus bronzée, les cheveux plus clairs, la silhouette plus tonique. On se sent bien, et on a plus confiance en soi ;
  • L’été, les jupes raccourcissent, les décolletés fleurissent. On est plus dévêtues, encore une fois plus sexy !;
  • L’été, un beau coucher de soleil, une poussière d’étoiles, un apéro les pieds dans le sable, tout est plus joli, plus magique, et avouons-le, le cadre, ça compte aussi !;
  • L’été et nos vacances ne durent qu’un temps. On sait que c’est bref, alors on veut en profiter à fond, on ne remet pas à demain, on se lance plus facilement ;

Conclusion : l’été, nous avons moins de barrière et tous les signaux sont au vert pour amorcer de belles histoires, mais pas que…

« Les vacances, c’est un entre-deux hors du temps, sans passé ni futur »

 

Les revers de l’amour de vacances

Pour moi, la magie a duré 3 mois. Des retrouvailles intenses, des appels et des SMS passionnés, les présentations à la famille, aux amis. Mais petit à petit, je sentais bien que la passion s’effritait, ce « n’était plus ça », pour lui comme pour moi.

Notre bronzage avait laissé place à notre peau irritée par le froid, la plage n’était plus qu’un souvenir, et même la fusion de nos corps n’avait plus la même saveur…

Notre histoire était une parenthèse, un moment, mais j’avais voulu essayer de la transformer en une vraie love story. Erreur.

Le début avait été magique, je me suis donc accrochée. Je ne le contactais pas (par fierté) mais lui le faisait régulièrement. Je profitais, sachant qu’il ne fallait rien en attendre.  J’étais sûre de mon ressenti, mais au fond je  voulais quand même y croire.

Pendant quelques mois, nous nous sommes retrouvés à intervalles réguliers. Ce n’était évidemment pas aussi bien qu’au début, mais ça me suffisait, et surtout, je m’empêchais d’avoir quelqu’un, puisque je l’avais lui en tête.

J’ai eu le déclic un an après notre rencontre, quand je l’ai retrouvé sur NOTRE plage.

A ce moment-là, j’ai enfin compris qu’il ne m’apportait pas ce que je cherchais, que nous avions vécu une belle aventure. Juste une aventure.

Il avait été une transition à laquelle je m’étais accrochée et c’était tout.

Mais je n’ai pas perdu mon temps : il m’a donné le courage de quitter mon ex et je me suis autorisée à aimer à nouveau.

J’ai idéalisé notre relation. Mais qu’en aucun cas ce n’était un vrai amour. Bien évidemment, j’ai vibré, j’ai eu des sentiments, mais ça ne suffit pas. Nous sommes restés en très bons termes, et nous avons fait notre vie chacun de notre côté, et plus de nostalgie puisque j’avais enfin compris !

 

L’amour d’été, ça peut faire mal ?

OUI, c’est certain !

Parce-que l’amour d’été, ce n’est pas la vraie vie, c’est beau et intense à vivre, mais pour que l’histoire se transforme en vraie relation, elle a besoin d’être nourrie et de partir du de bonnes bases.

Se bécoter autour de cocktails, ça va un moment. Mais l’amour, c’est du partage et des compromis.

L’amour d’été c’est souvent la signature d’un début d’histoire. Les débuts sont idylliques, mais ce n’est pas la réalité et sûrement pas le quotidien.

Or c’est avec le temps et dans les épreuves de la vie de tous les jours qu’on voit si une histoire a de l’avenir.

Peu à peu, on apprend à se connaitre, on découvre les qualités et les défauts, les points communs et les différences. Tout cela peut être les forces mais aussi les faiblesses d’une relation.

Mais rassurez-vous : cela ne veut  pas dire que les amours d’été soient condamnés à ne pas durer, bien au contraire et c’est tant mieux !

Et là j’ai envie de vous rappeler ces paroles si philosophiques (!!) de Christophe Rippert (C’est qui lui ? ah oui…Premiers Baisers…Justine, Annette et le autres, souvenez-vous !) :

 

« C’est un amour de vacances

Une histoire sans lendemain

Mais à laquelle on repense

Les yeux pleins de chagrin

Avec la même impuissance

Face au temps assassin »

 

Finalement, il ne disait pas que des conneries en fait !

 

L’été c’est donc un moment idéal pour les rencontres

Un moment idéal pour aimer.  Des aventures brèves mais intenses. Des aventures qui nous marquent et que l’on n’oublie pas facilement.

Le bonheur n’est pas programmable ; saisissez-le quand il frappe à votre porte ! Pour autant, n’imaginez pas avoir rencontré l’homme de votre vie !

Plutôt que de gâcher le présent en envisageant l’avenir, sachez accepter que cette histoire soit éphémère. Vous n’aviez pas prévu cette relation ? Alors n’en pronostiquez pas la durée !

L’amour c’est prendre des risques et accepter que tout ne soit pas que du bonheur, on souffre parfois, mais ça en vaut la peine ! A vous les filles !

 

« Les amours de vacances finissent pour toutes sortes de raisons mais au bout du compte, elles ont une chose en commun.

Ce sont des étoiles filantes, 

lumières tout à fait spectaculaires venues des cieux, 

un fugace aperçu de l’éternité qui disparaît en un éclair »

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Stella

Fille du Sud & #SelfMadeGirl | #Maman le jour, #Fêtarde la nuit, Blogueuse les dimanches.. | I'm not 35. I'm 18 with 17 Years Experience

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !