Le blind date : bon choix, mauvais choix ? - https://www.celibattantes.fr/
Rendez-vous galant arrangé

Le blind date : bon choix, mauvais choix ?

Je ne pense pas qu’on puisse dire que le blind date soit véritablement un nouveau concept. De tout temps, nous avons eu des amies qui n’avaien​t que pour ambition de nous faire trouver le bonheur ou bien encore de nous faire rencontrer quelqu’un avec qui nous allions pouvoir passer du bon temps.​ Pitié de nous? non je ne pense pas…mais avouons que çà les amuse beaucoup de nous imaginez dans des situations plus que délicates!​ 

Qu’est-ce que le blind date exactement ?

Le blind date est ce fameux concept où une ​amie vous fait rencontrer quelqu’un dans un lieu anonyme que vous ne connaissez pas. Bref, vous voilà arrivée dans un bar que vous ne connaissez pas à chercher de vue quelqu’un que vous ne connaissez pas pour une rencontre….. improbable.



​Le pire est quand votre bonne copine organise la blind date à l’Hotel Amour : alors là, elle abuse! (il y en a une qui devrait se reconnaître : elle m’a organisé un RDV avec son notaire…elle est sympa me direz-vous, même en signant son nouvel appart à 600 000 euros elle pense à moi!).​

Ça commence bien me direz-vous ?

Ouais, mais quelle galère que d’arriver dans un endroit où il vous faut repérer sûrement mais discrètement la personne seule qui vous attend. Parce que rappelons-le, nous sommes des célibattantes et on arrive jamais la première à ce genre de RDV, c’est le mec qui doit arriver en premier. Important!
​15 min de retard mini, c’est la règle.​

Donc pas toujours facile, non parce qu’en plus de vous faire rencontrer quelqu’un, on vous conseille toujours un endroit à la mode, super branché, où il y a foule, où la lumière est tamisée donc vous n’y voyez rien (pour faire le rapprochement avec la photo accrochez-vous!)​ et vous passez souvent pour une idiote en vous postant devant la terrasse à scruter le visage de tout le monde pour être sûre de trouver votre date.

Et je vous passe le coup du :
Moi : « Bonjour, je suis Faustine, l’amie de Chloé, je crois qu’on a rendez-vous, tu es bien Stéphane ? »
Lui : « Ah non, désolée, moi j’attends ma femme et je m’appelle François ! »
Moi (petite voix intérieure) : « Oh la honte! bon prends l’air super détaché et assuré! et ne rougis pas!!! » Mais les joues ​inévitablement rougissent, vous vous excusez platement, et c’est reparti pour la galère de « Mais il est où ce connard avec qui j’ai rendez-vous ? S’il n’est pas encore arrivé, je me casse et tant pis pour lui !​ ​Non mais, c’est vrai quoi​,​ ​i​l sait qui je suis? ​I​l a conscient de l’honneur qu’il a de me rencontrer? »

Bref, une fois que vous voilà assise face à celui que vous devez rencontrer, 2 cas se présentent alors :

  1. Soit il vous plait et c’est réciproque et vous passez un super moment.
  2. Soit c’est la grosse loose et là, vous n’avez qu’une idée en tête «​P​utain, Chloé, dès que je me suis débarrassée de lui, je t’appelle et je te pourris, merci pour la soirée de loose ».

Cas pratiques : prenons ces deux exemples qui me sont arrivés dernièrement :

1- Dans le meilleur des cas, cela se passe bien

J’arrive, je le reconnais (enfin je le trouve plus exactement) et là, je me rends compte qu’il ​m​e plait bien sur le point de vue physique ​(important!) ​dans un premier temps. Oui, non mais impossible sur un regard de savoir si cet homme est intelligent, gentil, et surtout potentiellement un bon amant…

Moi : « Bonjour, je suis Faustine, je crois que nous avons rendez-vous, je suis l’amie de Chloé ».
Lui : « Oui, effectivement. Bonjour, moi c’est Stéphane enchanté ».
Moi (petite voix intérieure) : « Chloé je te surkiffe! L’homme de ma vie est devant moi! Euh…ne t’emballe pas, soit digne, picole pas trop mais un peu quand même pour te détendre, et minaude
​…et fais un peu la conne, les mecs adorent se sentir supérieurs​. Ce soir, moi, déesse de l’amour! Toi mon cher Stéphane, tu vas finir chez moi, pas le choix! »

Bon, s’il est cool, il nous vous fera aucune remarque sur votre ¼ d’heure de retard, sinon :
Lui ​: ​« ​J​e me demandais si tu allais venir vu qu’il est 19h15 et que nous avions RDV à 19h ».
Moi (petite voix intérieure)​ :« ​O​h c’est bon, ça va, si on doit passer notre vie ensemble, on ne va s’arrêter à 15 minutes de retard qui dans le cas d’une célibattante est pourtant conforme ».

Mais je suis délicate, alors je lui réponds juste, de manière digne « ​O​ui, désolée, le métro avançait à la vitesse d’un escargot au galop » ou encore « ​D​ésolée, j’ai eu du mal à trouver une place pour garer ma voiture ».

Bref, une fois les mondanités passées, on parle, on rit, on boit(finalement plus que de raison) et on finit par s’échanger nos 06. Oui, je sais, je suis plutôt mal placée pour parler vu ma dernière expérience à l’aéroport, mais quand même vous y pensez.

Et puis après vous vous laissez porter et surtout, « F​aut que je pense à appeler Chloé à la sortie de cet apéro fort sympathique pour la remercier. Oh mais non! comme je vais passer la nuit avec lui, je l’appellerai demain! Non non, sois forte, jamais le premier soir. »

Bon on est bien d’accord, là c’est le meilleur des cas, mais on peut aussi facilement tomber sur un cas bizarre voire décevant.

2- Oh la vache, il ne me plait pas et il boit du thé à l’heure de l’apéro !

Si, si je vous jure cela m’est arrivé. Donc, me voilà repartie en blind date, je trouve le mec qui n’est pas physiquement extraordinaire, mais Chloé me l’a décrit comme drôle et charmant alors pourquoi pas. Mais drôle et charmant, c’est comme dire gentil…j’aurais du y voir un loup…​

Si il était si top, Chloé l’aurait gardé pour elle non?​

On s’assied et là, il me fait remarquer mon ¼ d’heure de retard. Moi dans ma tête donc « ​O​h toi, tu commences mal ».

​L​e serveur arrive pour prendre votre commande :

Moi : « Bonjour monsieur, je vais vous prendre un verre de rosé avec des glaçons s’il vous plait ».
Lui : « Pour moi ce sera un Earl Grey ».

Nous étions en terrasse​, un vendredi soir​ sous 25 degrés, et autant vous dire que ma première réaction a été de penser que j’avais mal compris et qu’il avait donné le nom d’un vin que je ne connaissais pas. Bref, presque contente de me dire que c’est un véritable oenologue​ amateur des bonnes choses de la vie​. Mais horreur! je vois le serveur arriver avec une théière et un sachet de thé. Oh merde, j’avais donc bien compris malgré le bruit ambiant! « Celui-là, il va pas faire long feu ».

« Chloé rappelle-moi, tu m’as dit qu’il était drôle, qu’il aimait la vie et savait s’amuser. Et bien avec un sachet d’Earl Grey, youhou !!! autant dire que cela va être la teuf! Où est la sortie déjà? y’a pas une sortie de secours dans les toilettes?​ »

Donc, là forcément je passe pour l’alcoolique ​(​non anonyme​)​ avec mon verre de vin et lui son thé. Et la discussion commence. Si vous saviez à quel point cela m’a paru long. ​J’ai du recommandé du vin, forcément…. Je m’emmerde! ​​Imaginez à quel point je détestais Chloé à ce moment « Toi, ma belle, tu ne perds rien pour attendre, attends ton prochain blind date, je vais t’en trouver un pas piquer des hannetons !! »

Bon, au bout d’un moment (non parce que faut arrêter de se faire du mal), je prétexte que j’ai un RDV hyper tôt le lendemain et que je dois partir rapidement.

Le pompon a été au moment de l’addition, où il me demande de payer mon verre !!!! (Grrrr, purée Chloé !!!!!).

Bref, je paye mon verre et je me barre en me dépêchant d’appeler mon amie et je lui raconte. Elle, morte de rire forcément, comme à son habitude, me disant qu’elle est désolée parce que ce n’est pas du tout l’impression qu’il donnait…Mouai je ne sais pas si je la crois….

Pour info, et juste pour vous faire rire, j’ai bien entendu fait ma Faustine et ai omis (volontairement ? acte manqué?) de laisser mon numéro de téléphone.​

A la question « Tu me donnes ton numéro » j’ai répondu très spontanément « Tu as déjà mon mail, je pense que çà peut suffire ».​ Ok c’est pas cool, mais j’ai pas de temps à perdre avec les boulets moi!

Enfin bon, tout ça pour dire que les blind dates, cela a du bon, mais aussi du mauvais. C’est pas toujours gagné, mais faut toujours laisser sa chance au produit comme qui dirait. Parce quelque fois, vous pouvez faire de belles rencontres.

Bon, maintenant que nous avons vu ces deux cas, et vous ? Pour ou contre les blind dates ?

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Sarah du Breuil

#DigitalMum & #Entrepreneuse | #Blogueuse le jour, #Maman & #Epicurienne la nuit, ou l'inverse | I'm not 35. I'm 18 with 17 Years Experience

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !