Casse-toi, je t'aime... - https://www.celibattantes.fr/

Casse-toi, je t’aime…

Mon amour,

Casse-toi.



Ma tête explose de trop peu de sommeil.

Le sommeil… cauchemars quand il me gagne enfin.

J’essaie encore de trier les vrais mots des faux. J’essaierai encore quelques temps, mais pas trop longtemps non… ma vie ne m’attendra pas là, dehors.

J’ai beaucoup de questions mais ne cherche plus de réponses.

Tes mots dorénavant ne sont que le bruit du vent à mes oreilles.

C’était moins-une pour que je ne crois plus en rien.

Mais je sais. Je sais que je t’ai aimé d’une façon inouïe.

Je ne regrette rien.

Je sais que je t’aurais suivi jusqu’au bout du monde pour être déjà allée en enfer avec toi.

Si tu me l’avais demandé. Si j’avais existé.

Si ce que nous étions n’avait pas été qu’illusion.

Si de tous ces moments passés ensemble, il ne m’en restait pas qu’un goût de vieille pièce de métal.

Je ne te pleure pas. Mais je pleure mes souvenirs artificiels de nous. Comme si tu avais tué en moi tout ce qu’il aurait pu m’en rester de beau.

Alors casse-toi.

Que tout ce qui ne te retient pas ici t’emporte loin là-bas.

Que je puisse me réveiller un jour avec la certitude de ne t’avoir que rêvé.

Casse-toi aussi fort que tu le peux et emporte ton fantôme avec toi.

Je n’en peux plus de te parler sans espoir de dialogue.

Casse-toi et prends mon cœur.

Que jamais plus je n’aime comme je t’ai aimé, au-delà de nous, au-delà de moi, au-delà de tout.

Et puisque tu n’en veux pas, jette-le où tu iras. Au milieu des arbres ou entre deux chemins.

Abandonne-le quelque-part comme on disperse des cendres.

Alors casse-toi et sors de ma tête, de mon cœur, de mes yeux et de mes mots.

Emporte tout dans ton sillage. Toutes ces petites graines que tu as fait germer et qui moisissent à présent sans soleil.

Casse-toi que je n’ai pas à m’amputer d’une jambe chaque fois que je marcherai dans tes pas.

Que mon monde écroulé se reconstruise.

Croiser ton souvenir est une torture et rend mes tentatives de sourire éreintantes.

Je souffre de ne plus voir tes yeux. Mais je mourrais de ne pas reconnaître ton regard… alors pars.

Casse-toi et laisse-moi, ça t’est si facile.

Souhaite-moi de ne pas te chercher trop longtemps dans d’autres bras, d’autres lits.

Souhaite-moi l’amnésie car mon cœur ne se résout à oublier. Pas même quand je dors.

Je me réveille parfois en sursaut d’un songe incohérent et glauque, croyant avoir entendu claquer la porte.

Mes fantasmes d’amoureuse te ramènent souvent près de mon corps la nuit, juste le temps de sentir que tu as disparu.

Casse-toi et défais tout en moi, comme on arrache rideaux et tapisseries.

Peu importe, mon âme est déjà cambriolée.

Ma maison c’était toi.

Peu m’aurait importé d’emménager ici, là-bas ou sur la lune.

Casse-toi puisque tu ne m’emmènes pas.

Va t’en puisqu’à te penser mon cœur s’effrite, mes poumons suffoquent et mes yeux s’embuent.

La douleur de ne pouvoir t’aimer m’étreint aussi fort qu’est mon amour.

Cette parfaite proportion inverse qui me fait découvrir mes extrêmes, ressentir mes propres pulsations d’angoisse et de peur du vide que tu laisses.

Voilà que tout est dit alors que rien n’est fait entre nous.

Casse-toi, je t’aime

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Célibattante Anonyme

We are not 35. We are 18 with 17 Years Experience !

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !