Des Célibattantes à Ibiza - https://www.celibattantes.fr/

Des Célibattantes à Ibiza

Quand quatre amies – une mariée et trois célibataires – font une virée à Ibiza, le programme est simple : fous rires, fête, discussions et rencontres…

P., c’est la guerrière du groupe. Elle est grande, brillante et sensible. Cette jolie brune est de celle qu’on n’aime pas avoir comme amie parce que les hommes ne se retournent que sur elle mais qu’on aime plus que tout puisque c’est une femme bienveillante et profondément vraie. Elle est de celles qui reboostent, engueule, cajole et rassure. Elle peut répéter « je suis fière de toi » cent fois sans se lasser et m’encourager en hurlant dans une rue bondée sans se soucier des passants.



A., c’est la casée du clan. En couple et maman d’une adorable fille. Elle danse mieux que Beyoncé et a plus d’énergie qu’un enfant hyperactif. Elle sent ce parfum envoûtant d’amande douce dont elle enduit chaque jour sa peau noire. Elle a un caractère entier. Rieuse, fêtarde, passionnée, aimante et humaine, elle est de ces amies que l’on ne voit que très peu mais dont on sait que la distance n’altère rien.

S., c’est notre fée à toutes. La plus jeune. La plus marrante. Elle est capable de nous faire un strip-tease endiablé sur du Justin Timberlake dans l’appart mais baisse les yeux dès qu’un beau mec lui plaît. C’est un clown sensible, une femme sensuelle et un enfant rieur.

Et moi, un minois de rousse, des petites fossettes au coin des lèvres ornent un large sourire, toujours le regard bienveillant, douce et attachante. L’intello du groupe. Une passionnée. J’aime follement. Pour un soir ou pour la vie.

Ibiza, Here we come !!!

 

L’ambiance est immédiate. Dès la sortie de l’avion, la chaleur se fait sentir, physiquement et dans les esprits. Il y a des fêtards partout, des bellâtres bronzés à chaque coin de rue. Ça tombe bien, on s’est promis d’oublier Paris et ses parisiens, et de laisser nos cœurs cabossés dans l’avion… Et ça ne s’annonce pas très compliqué…

Première étape : récupérer les clés de l’appart.

On l’a choisi à deux pas des boîtes de nuit et des bars, pour ne pas avoir à prendre le bus ou le taxi à quatre heures du mat. On a réservé un air b’n b et la photo du propriétaire a fini de nous convaincre : grand, blond aux yeux bleus et athlétique, il nous tarde de le rencontrer..

La porte du hall s’ouvre sur un homme charmant, identique aux photos.

#conseilpourleshommesn°1 : pour optimiser la qualité du service après-vente, merci – sur Tinder, Adopt ou autres sites – d’éviter les photos de plus de 10 ans, en noir et blanc, floues, de profil, de votre ex ou de votre chien !!

Il nous accompagne dans les escaliers, les monte quatre à quatre devant nous et nous regarde….. fièrement porter nos valises sans proposer son aide. Cool.

Fail.

Exit Alex.

#conseilpourleshommesn°2 : ok, on veut être indépendantes, autonomes et la parité, mais un peu de galanterie purée !

#conseilpourleshommesn°3 : oui, oui je comprends, ces petites contradictions vous agacent… Dur.. Presqu’autant que lorsque vous nous criblez de « je t’aime » en matant la serveuse.

Plage, boutiques, mer et mojitos…

 

L’après-midi bien remplie laisse place à l’incontournable sortie au Pacha, fameuse boîte de David Guetta.

« Ce qui se passe à Ibiza reste à Ibiza les filles, on vit le moment présent, place aux Espagnols, Américains et autres Allemands… »

Cette boite est dingue : des milliers de jeunes dansent, rient, boivent. Les espagnols nous accostent, nous invitent, nous charment… Une danse, puis deux…

L’alcool nous aide, l’envie nous guette…

 

Les mains se frôlent, les corps s’effleurent, transpirent, s’échauffent… C’est si bon de se laisser séduire…

Deux d’entre nous ont fini la soirée enlacées dans les bras de deux éphèbes athlétiques…

La nuit a été courte mais assez inoubliable.

Place à une journée plage.

 

Ibiza, c’est aussi de sublimes plages de sable fin à l’eau turquoise.

Une fois les corps de nudistes enjambés et les vendeurs de paréo évités, nous nous installons confortablement face à la mer.

_ Les filles, j’en ai assez des mecs compliqués. J’ai décidé de me faire un moche.

_ …. ??

_ Non pas de me le faire d’ailleurs, de parler à un moche. Puisqu’à chaque fois que je parle à un beau mec sur Tinder, il s’avère que finalement, il est moche dans la réalité. Donc du coup je me suis dit, y a moins de risque à parler avec un moche. Déjà, tu peux pas être déçue sur son physique c’est pas possible. Tu évites cette déception. Du coup j’ai parlé à un mec « anti-belle famille » : 6 piercing, 6 tatouages : 12. Sur Adopt. Il a l’air marrant. Le courant passe bien. Et je me dis qu’un moche peut cacher un beau. On peut pas savoir.

_

_ Et puis on m’a jamais fait des câlins tendres avec un piercing à la langue, ça peut être curieux. Ca me demande un gros effort pour ne pas le juger. Mais au pire ça s’arrache, au moment ultime, je peux tirer avec les dents.

_ ….

_ Moi j’ai une date samedi, mais j’ai juste envie d’une aventure. Je vais être directe. Je rêve d’un one shot, à défaut de trouver la perle rare…

_ ….

_ Je n’arrive pas à faire ça. Coucher pour un soir.

_ Il faut que tu le prennes comme un TP. Travaux Pratiques. Pas d’affect, juste du plaisir.

C’est à ce moment que nos regards se portent unanimement sur un groupe de garçons.

 

Des italiens… La France, Tinder et les parisiens sont loin…

Point positif : nous n’avons pas les mêmes goûts.

Chacune – sauf notre amie sage et en couple – se fait accoster.

Et la soirée s’est terminée tard, tard, tard….

 

Surlendemeain, retour à Paris et sa grisaille.

J’ai mal à la mâchoire tellement j’ai ri.

Le cœur regonflé et des souvenirs pleins la tête…

 

 

 

 

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Stella

Fille du Sud & #SelfMadeGirl | #Maman le jour, #Fêtarde la nuit, Blogueuse les dimanches.. | I'm not 35. I'm 18 with 17 Years Experience

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !