Chieuse ou pas chieuse....? Gros dilemme - https://www.celibattantes.fr/
Femme Chieuse mais Attachiante

Chieuse ou pas chieuse….? Gros dilemme

Selon l’adage « Les hommes préfèrent les chieuses ».
Mais alors trois questions se posent : Qu’est-ce-qu’une chieuse ? Est-ce VRAIMENT la réalité ? Comment se comporter ?

1/ Qu’est-ce- qu’une chieuse ?

Il y en a deux types : il y a l’EMMERDEUSE et la fille ATTACHIANTE.



L’emmerdeuse :

Elle pourrit la vie, ne parle pas, fait la gueule, vous prend la tête pour tout et n’importe quoi. C’est une petite garce, et en plus elle le fait exprès. Elle est détestée des filles.

La fille attachiante :

Elle embête son homme juste ce qu’il faut pour le secouer au quotidien. C’est celle qui malmène gentiment. Une vraie emmerdeuse mais qu’on a envie de continuer à voir, avec qui on ne peut s’empêcher de rester car elle est marrante, d’une compagnie agréable et surtout très divertissante. En résumé : elle est drôle mais chiante!

Définition officielle de l’attachiante :
« Contraction d’attachant et de chiant. Se dit en particulier pour les nanas que l’on trouve compliquées, difficiles mais dont on ne peut se passer. »

2/ Cet adage se vérifie-t-il vraiment ?

Les hommes craquent pour les femmes qui savent ce qu’elles veulent et qui s’affirment. Ça les fait craquer.

Ils disent rechercher une « gentille » mais prouvent le contraire en se maquant avec une fille vénale, capricieuse, chipie, boudeuse….allez comprendre! Ils sont maso!

Pourquoi ? Se prouver qu’ils peuvent se comporter en vrai mâle, supporter chaque crise de leur petite amie avec flegme et classe.

In fine, ce choix révèle le désir masculin de pimenter sa vie en compagnie de sa moitié, d’avoir une réelle combattante avec qui il pourra « s’affronter », se mesurer, au quotidien. Ça assure une certaine dynamique au sein du couple. Mais la dynamique va jusqu’où? vraie question. Est-on vraiment obligé de se pourrir pour entretenir la flamme?

En fait, la question se pose véritablement car on a l’impression que les hommes ne savent plus véritablement où ils vont. Pour exemple, vous êtes une femme affirmée, vous savez ce que vous voulez, inspirez confiance… et au début, l’homme se sent flatté de se laisser séduire par une femme si sûre d’elle. Mais, alors bizarrement, il se lasse souvent car du coup, il peut se sentir castré, ne pas sentir sa place d’homme, de mâle dominant​.

Pour nous, femmes, le plus dur est donc de savoir quelle doit être la limite entre être chieuse, sûre de soi ou encore attachiante. ​Là est toute la complexité.

Cette nouvelle génération, aussi bien homme que femme, est en pleine mutation. On cherche nos places, on cherche les bonnes attitudes dans le seul et unique but de plaire à l’être aimé. Oui, messieurs, c’est toujours pour vous plaire que nous cherchons à trouver notre place !​

Soit nous sommes, comme vous le dîtes, « emmerdeuse » sous prétexte qu’on ose vous envoyer un petit texto sympa tous les jours. Et là, ô malheur, elle s’attache, elle va me passer la corde au cou et du coup, les hommes prennent peur très rapidement, même si au début de votre relation, votre attitude l’a attirée.

Ce ne sont pas nous les femmes qui changeons, nous avons nos caractères, nous avons nos habitudes, nous sommes pleine de tendresse, à ne pas confondre forcément avec un engagement quelconque. Nous aussi avons envie de nous donner le temps, d’apprendre à connaître, ne pas perdre notre personnalité, mais surtout continuer à vous séduire au jour le jour.

3/ Alors, que faire ?

Soyez la fille gentille mais « pas trop ». Quand je dis gentille, je ne veux pas dire idiote, bébête, mais plutôt la fille sympa, douce qui a du caractère mais à juste dose, qui ne prend pas la tête et qui ne se prend pas la tête surtout!​

En fait, il ne faut absolument pas que votre homme voit votre gentillesse comme une faiblesse car il pourrait commencer à vous manipuler ou à profiter de vous. Et surtout : il ne vous admirera pas. Oui, l’admiration passe par l’autorité, qu’on le veuille ou non.

​ Mais l’autorité peut passer par autre chose que faire chier son mec ! L’autorité c’est savoir qui vous êtes, ne pas en dévier, ne pas se nier​…et si vous devenez chiante juste pour l’autre, vous vous perdez…conclusion : soyez vous-mêmes !
​V​ous avez le droit d’être gentille​, ce n’est pas un crime et surtout pas un signe de faiblesse​​. Mais ​attention : il faut savoir se faire respecter et bien montrer que vous avez vos limites.

Dernier constat :

Notons tout de même une différence entre les hommes du premier marché et ceux du second marché. Entendez célibataires et divorcés.

Le célibataire a en effet plus tendance à aimer la « chieuse » et à croire encore que celle-ci représente la femme qui le rendra heureux. Alors que le divorcé a justement divorcé car sa femme était une chieuse! Donc il en est revenu et cherche désormais le calme et la sérénité. Il ira donc plus spontanément vers la femme « gentille…mais pas trop », mais surtout gentille. Il recherche la Paix.

​Idem pour nous les femmes! Hors de question que je me remette avec un mec qui croit que s’affirmer en tant qu’homme passe par un machisme débordant.
S’il veut montrer sa virilité, qu’il le fasse en vous rassurant,​ en faisant du sport ou encore en bossant….!​

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Faustine

Nouvelle #Célibattante | #Digital Job & Life | #Gourmande & #Alcoolo depuis peu, Au #Régime depuis toujours | Un peu #Blonde sur les bords...

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !