Des amours interdits - https://www.celibattantes.fr/
femme qui lit pres de l eau

Des amours interdits

« Depuis la nuit des temps  les êtres humains s’aiment d’amour. Quelle que soit la différence. L’amour n’a pas d’âge, il n’y a pas d’amour impossible, tout amour vaut mieux que le manque d’amour ». Philippe Labro

On dit souvent que l’amour nous tombe dessus sans prévenir, qu’on ne choisit pas quand, où et de qui on va tomber amoureux-se.

Avant d’en prendre conscience, on cède d’abord à une attirance physique, au désir, au charme de l’autre. Et puis il arrive ce qui ne s’explique pas. Ce qui nous attache, nous retient, une évidence, une alchimie.

C’est parfois simple. C’est souvent beau. On se rencontre, se plait, s’apprivoise, s’attache, tombe amoureux-se et on construit une histoire. Les choses sont fluides, la relation est sincère, réciproque, assumée.



Et puis il y a les autres histoires d’amour ; les tourmentées, celles qui connaissent dès le début des obstacles, des complications, qui semblent impossibles, qui ont un goût d’interdit.

On sait que se lancer dans l’aventure va nous faire sortir de notre zone de confort, exposer nos sentiments, nous mettre en danger et sans aucun doute nous faire souffrir. Mais on y va quand même, parce que rien ne peut empêcher cette attraction des corps et des cœurs ; parce que renoncer entraîne la frustration et les regrets. Ne pas oser amène trop de «  et si » à jamais sans réponse…

Le plus souvent, ce goût de l’interdit prend la forme de l’adultère ; on aime celui ou celle qui est indisponible, déjà engagé(e).

Mais pas seulement. Des histoires d’amour que la norme juge malsaines, honteuses, ou simplement trop compliquées, selon ses critères prédéfinis, il y en a plein.

L’adultère donc, mais aussi l’âge, une personne considérée comme intouchable (la sœur de son meilleur ami, l’ex de son frère, etc.), et les différences (couleur de peau, religion, culture…).

Ces situations entrainent le jugement, le regard des autres est souvent lourd à supporter.

  • Ce qu’ils pensent ?
  • Comment deux personnes si différentes, aux univers si éloignés, si opposés peuvent parler d’amour ?
  • Alors qu’ils ont 20 ans d’écart ?
  • Qu’ils vivent  à 2 000 kilomètres l’un de l’autre ?
  • Qu’ils ne pratiquent pas la même religion, ne sont pas issus de la même culture ?
  • Et comment aimer quelqu’un qui a l’âge de notre père/mère, ou qu’on considérait comme un ami, une sœur ?

En fait ils proposent une analyse pragmatique de l’amour  : pourquoi se compliquer autant la vie pour une histoire de sentiments, qui n’apporte aucune certitude ?

Tout simplement parce que personne n’a le droit ou le pouvoir de juger qu’une histoire d’amour est viable ou non, saine ou raisonnable.

Qui a décidé que l’amour a des frontières, une couleur, un âge, hormis celui de la majorité et de raison ?

 

UN AMOUR DE DERAISON, de Janine Boissard

Janine Boissard ose le sujet encore délicat de l’amour clandestin entre une femme d’âge mûr, épouse, mère et grand-mère et un jeune homme de trente ans.

L’auteure cumule dans ce roman deux interdits de l’amour ; l’adultère et la grande différence d’âge.

un amour de deraisonAnne-Thé est une femme de 60 ans, femme d’un viticulteur respecté, mère de deux enfants et plusieurs fois grand-mère.

Elle a toujours été raisonnable, a fermé les yeux sur les nombreuses infidélités de son mari et donne l’image d’une épouse à la fois classique et moderne.

Mais la femme, elle, va succomber à la déraison, à la passion, à la jeunesse, à la fougue de Florian, musicien de 30 ans.

L’histoire est surprenante car Anne-Thé n’a rien des «  cougars vamps » dont on loue aujourd’hui la légèreté et l’assurance.

Elle concilie sa vie de famille avec sa passion amoureuse ; plus qu’une maîtresse elle va être une guide pour son amant, en le réconciliant avec l’image maternelle et ainsi avec les femmes. Le poids de leur secret, bien que lourd à porter, ne sera pas la raison du dénouement de leur histoire.

Il faut juste parfois, dans la vie, laisser venir ce qui vient et laisser partir ce qui doit s’en aller.

UN SOUPCON D’INTERDIT, de Françoise Bourdin

un soupcon d interditFrançoise Bourdin nous raconte l’histoire de Daphné, trentenaire, jeune mariée éperdument amoureuse, qui a perdu son mari dans des circonstances tragiques.

Les années passent, elle ne refait pas sa vie, bloquée à l’idée de retomber amoureuse et demeure pour son ex belle-famille avec qui elle passe beaucoup de temps, un membre à part entière.

Belle-fille, belle-sœur, la famille de son mari est ainsi devenue sa famille.

Sur fond de drame et de secrets familiaux, de mensonges, c’est avant tout une magnifique histoire d’amour qui naît.

Deux êtres qui s’apprivoisent, de beau-frère et belle-sœur à amis et confidents, sans oser s’avouer que leurs sentiments évoluent, qu’ils veulent franchir la barrière de l’interdit, devenir amants et se définir comme couple.

  • En ont-ils le droit ?
  • Que vont penser les autres ?
  • Daphné peut-elle se sentir libérée du souvenir de son mari défunt ? Dimitri  a-t-il le droit d’aimer la femme de son frère ?

« Dans la vie il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rencontres ». Elles nous apportent ce dont nous avons besoin à un moment précis de notre existence.

Certaines personnes ne font que passer dans nos vies, pour nous guider et nous aimer à un moment clé de notre existence. D’autres entrent dans nos vies au contraire pour y rester et nous  permettre de construire ensemble une véritable histoire d’amour.

Dans les deux cas, l’amour est là. Qu’elle soit éphémère ou durable, précoce ou tardive, chaque histoire d’amour sincère nous apporte une leçon sur nous-mêmes et sur la vie.

Il n’existe pas de relation formatée, de mode d’emploi du couple, de recette miracle en amour.

La différence ne doit pas constituer un frein à une belle histoire d’amour faite de tolérance et d’ouverture d’esprit.

« L’amour, c’est quand la différence ne sépare plus ». Jacques de Bourbon Busset

--
PS : 3000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..
Audrey

#dévoreusedebouquins #prendstaplumepourécriretesmaux #maviepourunelibrairie #accroauchocolat #purpleaddict #supermamansolo #unepageaprèslautre

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !