Avant d'être Mère, je suis Femme - https://www.celibattantes.fr/
mere et fille

Avant d’être Mère, je suis Femme

  • « Maman, c’est pas trop dur d’être divorcée ? »
  • « Non ma douce ! Pas du tout. Pourquoi me demandes-tu ça ? »
  • « Je sais pas ! Ça fait bizarre »
  • « Qu’est-ce qui est bizarre ? »
  • « Ben, tu te maries avec quelqu’un parce que tu l’aimes et puis tout d’un coup, tu l’aimes plus et tu divorces ! »
  • « Heu, mon cœur, ce n’est pas aussi simple que ça. Mais en même temps, tu as raison. Les histoires d’amour ne sont pas éternelles. Le couple, c’est juste le truc le plus dur à réussir au monde »

Que pouvais-je ajouter ?

Que le mariage n’est pas la panacée, que je lui souhaite de multiplier les expériences amoureuses avant de s’engager auprès d’un homme et de devenir mère?

Quitte à passer pour la dévergondée de service…

Soyons pragmatique, comme au marché et tâtons plusieurs melons avant de choisir le bon.

Conseil de grand-mère, certes, mais qui reste d’une imparable justesse.



J’aurais pu également lui dire que son père n’est pas un sale con mais juste le champion du monde des casses-couilles et que notre divorce a été, au final, un mal pour un bien.

Avec lui : prise de tête assurée. Je ne sais pas comment il se débrouille mais il a ce don pour se mettre à dos une assemblée en moins de 10 minutes.

Quand cette dernière est constituée de la totalité des membres de ma famille, on n’entend plus que le bourdonnement des ailes de l’ange qui fuit au loin…lui-même gêné.

J’aurais pu aussi lui dire que je me sens dix fois mieux maintenant.

Que je suis plus épanouie, que je mène ma barque seule et que même si ça tangue parfois, je maintiens la barre.

Mais tout ça, elle le sait ou elle en prendra conscience plus tard.

Mes enfants me font une inconditionnelle confiance même si ma fille trouve néanmoins que j’ai des tendances tabaccooalcoolo un peu prononcées !

Quelle mère revient d’un apéro bourrée et file droit aux toilettes pour vomir?

Heu, je plaide coupable.

D’autant plus coupable que son petit frère était avec moi. Oups !

Il n’était même pas tard ! Mais j’avais encore dû oublier de dîner.

J’avoue, je lui en ai fait voir de toutes les couleurs à ma fille.

Des pâtes à tous les repas, des réunions de profs zappées, des fins de mois difficiles, des cuites, des clopes…

Même, une fois, une séance de copulation alors qu’elle était sensée dormir…

Dès que je l’ai vue apparaître en haut des marches, le lendemain matin, j’ai su que j’aurais dû écouter mon pressentiment de la veille qui me disait qu’elle ne dormait pas !

Et qu’elle nous avait entendus.

Je sais direct que l’affaire est grave et que je n’ai pas droit à l’erreur, qu’il va falloir que je trouve fissa les bons mots.

En attendant, elle pleure, elle m’en veut de l’avoir faite auditrice de ça

Je ne m’excuse pas sur l’acte en lui-même et je lui explique que c’est naturel et que je ne suis pas qu’une mère mais aussi une femme.

En revanche, je lui présente mes excuses de l’avoir faite témoin à ses oreilles défendantes de mon intimité.

Nous parlons et la page est ouverte sur sa future sexualité comme quelque chose de naturel et normal.

Nonobstant les apparences qui peuvent être trompeuses…

Au moins, le truc positif, c’est qu’elle sait maintenant que je ne fais pas que tricoter avec mes amis.

Car l’imagination seule va bon train et qu’au final, mieux vaut poser les mots justes sur les choses à tout âge.

Cela dit, si je suis son modèle, force est de reconnaitre que ses rêves de mariage en ont pris un sacré coup !

Ça laisse à réfléchir. Et ça la laisse pensive.

Cet épisode a contribué à modifier mon comportement : mes enfants ne voient plus que mes amis à la maison.

Nos soirées sont gaies, un tantinet alcoolisées mais saines.

L’amitié est une valeur pérenne, assurément plus riche que toutes ces pseudos relations amoureuses prises de tête. « Mon dieu, je lui ai envoyé un message il y a 1 minute trente, il l’a lu mais il ne m’a pas répondu ! Le salaud !!!!! »

Combien de fois ai-je projeté à tout va sur un pauvre Tinderman qui n’avait rien demandé, mes envies et mes peurs ?

Ce ne sont pas quelques galipettes qui vont m’apporter un supplément d’âme.

Ces appli, pratiques, mais au demeurant très polluantes nous font tout faire à l’envers.

Alors qu’on devrait prendre notre temps pour se connaître, on tombe dès la première soirée parce que c’est quand même l’idée implicite qui sous-tend la rencontre.

Nos grands-mères nous le disent pourtant bien : « pas le premier soir, mes chéries ».

Et oui, nous rentrons seules d’un rencard et alors ?

A l’issue du grand n‘importe quoi post-divorce, j’ai pris conscience de l’urgence à remettre de l’ordre dans mes affaires.

J’ai fait le ménage dans mes contacts et basé la moitié des numéros dont j’avais oublié les visages de leurs propriétaires respectifs.

Je me suis recentrée et j’ai arrêté de vomir dans les Uber ! Ma note était catastrophique!

Plus envie de coucher à tout va.

Envie de mes amis, les anciens, les nouveaux…

De converser, de partager, de rire…

La page ne demande qu’à être remplie, en solo ou pas…

« Tu vois ma douce, ce n’est pas si terrible au final d’être divorcée. Tu le sais qu’on est tous mieux comme ça. C’est toi-même qui me l’a dit. »

« Oui, je sais ».

« Merci ma fille ».

--
PS : 3000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..
Pia S'

#DigitalMum & #WonderWoman, en Début de Semaine. Sur le Podium à partir du Jeudi. #Blogueuse du Dimanche | I'm not 35. I'm 18 with 17 Years Experience

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !