Vous écrire me libère - https://www.celibattantes.fr/
femme qui ecrit

Vous écrire me libère

« Tu as toujours tellement de projets en cours ». Il est vrai que j’aime être occupée: planifier, imaginer, inventer.

A l’heure où je vous parle, j’écris donc sur ce site, je tiens un blog, je gère une boutique en ligne et je travaille sur un manuscrit.

Que j’ai une activité professionnelle ou non, j’ai besoin d’un projet qui occupe mon esprit à 100%.



De la même manière, j’ai souvent un billet d’avion réservé dans un coin, une pile à lire longue comme le bras et des envies plein la tête.

Hyperactive ? Non. J’ai seulement un besoin viscéral de mettre mes émotions dans quelque chose.

Que les nouvelles soient bonnes ou mauvaises, que je sois triste, joyeuse ou en colère, j’ai besoin de transformer ces émotions, cette énergie, en quelque chose de mieux. Quelque chose qui soit tangible, comme une trace.

« Seules les traces font rêver » parait-il. Sinon ça ne sert à rien.

Je vous vois venir d’ici « mais voyons Marie, tu es bien dure, c’est ça la vie, de beaux moments, d’autres plus durs et tout cela est éphémère. Même si chacun vit des choses similaires à son voisin, nous faisons cette expérience personnelle et fugace ».

Sans doute, vous avez raison, mais étant quelqu’un de très solitaire doté d’une petite fibre artistique et totalement hypersensible, je me sens souvent en décalage avec mes pairs. Jamais complètement comprise.

Et puis, chacun écoute, accueille, conseille, non pas en toute objectivité en vue de ce qui est bon pour vous, mais avec tout son passif, son lot de peurs, de projections et d’envies.

Il n’y a bien que dans la création que les choses sont absolues. Le luxe est dans les détails. Créer est un travail de fourmi, d’ouvrière modeste d’un luxueux ouvrage. Créer est mon luxe ultime.

Mes entreprises sont-elles toutes des réussites ? Absolument pas !! 90% du temps, elles sont même de vrais échecs. Ce n’est pas grave, j’ai fait mon deuil de ça. «Deux fois à terre, trois fois debout ». De la même manière, ces projets sont quasi systematiquement inexistants pour mon entourage, qui ne les soutient pas.

« Nul n’est prophète en son pays ». J’ai fait mon deuil de ça aussi.

Et j’accueille avec d’autant plus de gratitude les regards bienveillants, les mots d’encouragement ou les attentions quand elles se présentent.

Je découvre aussi, avec des yeux émerveillés, les messages de soutien et les interactions chaleureuses de ces anonymes qui sont touchés par mes créations. Chacune de leur voix est terriblement précieuse à mes yeux.

Il y a également dans la création et notamment dans l’écriture, une confrontation. Seule devant son clavier, il faut assumer, noircir la page blanche, trancher.

Une entreprise solitaire.

J’ai peur quand j’écris.

Je ne me reconnais souvent pas d’ailleurs, entre ces lignes. Comme quelque chose qui émane de soi sans pourtant nous appartenir. Etrange non ?

Toujours est-il, que si le vrai luxe est de créer, la seule chose qui le surpasse à coup sûr est le privilège d’être lue.

Changer peut- être pour un instant, le monde de quelqu’un. Exister pour celui qui vous consacre ces quelques secondes aux fils des mots que vous aurez tapés des heures plus tôt. Ces mots portés à l’intention de ceux que pourtant vous ne connaissez pas. Comme une bouteille à la mer.

J’ai menti. On ne peux pas mentir quand on écrit. Ca sonne faux, creux.

J’écris toujours pour quelqu’un en particulier.

Une personne qui précisément ne me lira pas d’ailleurs. Perspective rassurante.

Je serais dans le cas contraire tentée de m’auto-censurer.

Il y a enfin dans l’écriture une dichotomie très proche de la vie : séduire et rester soi, penser à l’autre pour plaire sans renoncer à son intégrité, amour et amour-propre.

J’ai peur quand j’écris. Cette peur est aujourd’hui mon plus grand privilège. Puisse t-il m’être donné d’aller encore plus loin à ses cotés.

Retrouvez toutes mes chroniques sur Les Copines d’abord

 

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue t'envoie ton Horoscope du Jour gratuitement, en s'inscrivant ici
MarieR

#ExecutiveWoman #BookFan #Beautyaddict #GrandeVoyageuse #Bloggueuse #LionneEtPrincesse #Danseuse

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !