Et si je décidais d’aller bien ? (pour de vrai hein !) - https://www.celibattantes.fr/
femme seule avec tisane

Et si je décidais d’aller bien ? (pour de vrai hein !)

Alors oui, j’ai l’impression de ramasser encore mes dents par terre (et ça fait désordre).

Oui j’oscille toujours entre la haine de ce mec tout pourri et l’envie d’être encore avec lui…Pathétique non ?



Alors ça y est, j’ai arrêté de faire celle que rien n’atteint devant tout le monde, qui se fait super belle pour sortir, et qui rentre de façon navrante seule chez elle et sa tête lourde de questions. Non, vraiment ça ne sert pas à grand-chose.

Il faut apprendre à se redécouvrir après une relation toxique…

Qui vous a sûrement profondément changée, mais au fond, vous êtes cette fille sympa, mignonne, rigolote que vous étiez avant LUI.

Oui ça fait encore super mal.

Oui vous ne vous levez pas tous les jours toute fraîche avec le smile des grands jours…

Mais est-ce qu’on ne pourrait pas s’accorder  au moins deux jours – pour commencer – où l’on ne ferait que des choses inhabituelles ?

Bon je ne vous ai pas dit d’arrêter de sortir le chien (le pauvre) ni de claquer la porte de votre boulot (c’est le banquier qui ferait la tronche) mais ça peut effectivement commencer par des choses très simples comme par exemple :

  • Aller s’acheter la collec complète de tous les gels douches qu’on aime bien, et les essayer bien sûr.
  • Ou encore, ça fait 8000ans que je dis qu’il faut que je me remette au sport, ben oui, il fait froid, il pleut etc mais c’est là que vous vous sentirez le mieux. Une super psy de ma connaissance me disait qu’une véritable activité sportive peut remplacer tous les antidépresseurs du monde.

Chacune ses envies, ses passions, c’est vrai, mais moi, à vrai dire, je n’avais plus rien !

C’est comme si j’étais devenue une coquille vide. Vide de toute force, de toute volonté, de toute lumière…et puis zut, brisons-les ces coquilles !

Pour citer une chanteuse que j’affectionne particulièrement, Mademoiselle K : « c’est déchirant cette fulgurance du désamour ». Clairement c’est hallucinant, on en est toutes là. On a promis – tout comme on nous a promis – tant de belles choses…

La vérité d’un avenir commun fabuleux, on se projette, on se rassure de tous ces beaux tableaux. Et puis patatras d’un coup, voilà qu’on est reléguée au statut de la fille pestiférée et que toutes ces idées s’envolent complètement…

Mais où vais-je du coup ?? Par quoi vais-je devoir passer pour retrouver le bon chemin ?

La réponse n’est pas la même pour tout le monde.

  • Certaines trouveront du réconfort auprès d’un (ou plusieurs ?) autre homme
  • D’autres vont vivre recluses chez elles (j’aime trop mon canapé et mon plaid en pilou)
  • D’autres encore vont retrouver leurs 15 ans et sortir à outrance (c’est comment déjà qu’on danse ?)

Je n’ai pas de solution miracle, ni de potion magique à base de licorne et de paillettes, mais quoi qu’il arrive, je crois profondément qu’on ne peut pas faire semblant. Ca n’apporte rien.

On a parfaitement le droit d’aller mal, de faire un peu des bêtises, d’exorciser ses démons…

Prenez surtout soin de vous. La santé avant tout!

C’est dingue comme on peut devenir autodestructrice parfois.

Allez, hop on évite cette cigarette là et on va se faire une bonne tisane chelou maison (la mienne c’est miel-citron et trois clous de girofle).

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
LolaB

#crazylittledaisy#whereismymind#résiliente

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !