Et si l'union libre était la solution? - https://www.celibattantes.fr/
couple allonge dans l herbe

Et si l’union libre était la solution?

Définition d’union libre, selon le service public : Le concubinage est une union de fait, stable et continue entre deux personnes de même sexe ou de sexe différent. Contractée par tous les moyens, tels que : certificat de concubinage, témoignages, déclarations sur l’honneur bla-bla-bla… Ok Stop !

Ma définition : Relation librement décontractée, qui rejette le mariage perçu comme une forme d’esclavage social, ainsi que toutes formes de contraintes et de concessions ! Donnant de la sorte, la liberté d’être à l’autre et à soi. Partager un sentiment d’affection, sans condition ! Point final.



En l’état actuel des choses, il est indéniable que l’homme et la femme ne sont pas fait pour vivre l’un sans l’autre.

 

Ou du moins l’être humain a été conçu pour s’accoupler.

Mais lorsqu’on s’aperçoit que de plus en plus de couples se séparent, pour X ou Y raisons, il nous reste alors cette ultime option (avant de rejoindre définitivement la consœurie moniale) qu’est l’union libre.

Cette relation du chacun chez soi et advienne que pourra, marque clairement, le « sans contrainte et sans engagement ». Elle affranchie sa zone personnelle.

La ligne à ne surtout pas franchir, sous peine de perturbations voire de rupture… sans avenant de contrat pour le coup.

Attention, je ne dis pas que vivre à deux, sous le même toit, n’est plus possible.

 

Mais simplement, dans les temps qui courent, pour vivre heureux, vivons séparément. De manière à éviter sans nul doute, cette habitude mécanique qu’est la routine et ses aléas qui vont avec.

Épargnant aussi toutes disputes inutiles, qui pourraient aller du simple oubli du tube de dentifrice mal refermé, au t’as oublié de laver mon caleçon… Par conséquent, chacun ses factures, chacun sa liberté personnelle et surtout chacun ses problèmes !

L’union libre serait une solution, qui pourrait convenir aux personnes ayants déjà connues les problématiques de la vie conjugale.

Opter pour ce type de liaison, soumet tout de même à deux voire trois règles primordiales.

 

La confiance, le respect et l’honnêteté

En soit, l’authenticité au sein de ce nouveau tandem, annonçant ainsi une belle couplicité. Se soustraire de l’étouffement ou d’une subite envie « d’enterrer » l’autre.

Faire l’amour aurait alors, un sens nouveau, un regain, une alchimie plus forte ! Dans le désir de revoir l’autre, car le manque attiserait la hâte de se retrouver !

On aurait plein de choses à se dire et à partager :

  • Se voir pour dîner
  • Passer une agréable soirée
  • Dormir l’un à côté de l’autre (mais de temps en temps)
  • Passer de tendres week-ends ou séjours ensemble.

Et tout ceci, dans un rythme excitant mais irréguliers ou imprévus. Ah ben oui, il ne faudrait surtout pas que cela en soit autrement. Sinon rebelote la routine et son package !

L’union libre, c’est aussi désapprendre et réapprendre à aimer.

Aimer autrement que ce que l’on nous a toujours démontré.

En d’autre terme bannir la jalousie par exemple, qui pour beaucoup d’entre-nous est soit disant un gage d’amour… Il est jaloux s’est qu’il m’aime…

En ce qui me concerne, elle est plutôt un poison et peut importe le degré de cette émotion. Elle est signe d’appartenance, de territoire donc d’enfermement, en maintenant l’autre dans sa sphère. Un terrain miné qui peut rapidement toucher l’affect, et là, on peut partir dans des extrêmes. C’est comme se dire, aimer les oiseaux, mais les maintenir dans une cage avec quelques graines pour démontrer son affection… tu vois je prends soin de toi et te nourris donc je t’aime. Mais d’où provient cette idée ?

Depuis quand appartenons-nous à l’autre ? Ou vice versa ? L’amour véritable devrait se vivre sans jalousie, sans attente, sans attache. Accepter les qualités de l’autre, comme ces défauts. L’aimer pour ce qu’il est, l’aimer tel qu’il est, et ce dans son entièreté !

Bon ben, y’a plus qu’à le trouver ce partenaire de rêve ?!

Mais ce n’est pas utopique pour autant étant donné que de plus en plus d’individus se séparent.

Dans ce cas, il est logique de penser, que de plus en plus de personnes optent pour cette union libre. Permettant ainsi de se défaire de vieilles blessures liées à d’anciennes relations.

Et vivre dans cette nouvelle perspective où, le rapport avec l’autre serait beaucoup plus léger et sain pour tout le monde.

Je terminerais par ceci : Les relations amoureuses sont vécues de la même manière que l’on s’aime… miroir mon beau miroir… En soit, plus on s’aime et plus on aimera l’autre de la même manière… Et ainsi vivre l’amour avec légèreté mais profondeur !

Bien qu’aucune relation ne soit sans nuage, on peut éviter ainsi bien des séparations. En vivant un amour véritable !

Après tout, qui aimerait être enfermé dans une cage ?

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Anaso

#Chroniqueuse #WonderWoman #Autonome #UnionLibre #EtreSoimAime

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !