La fille de tes rêves, du fantasme à la réalité - https://www.celibattantes.fr/
La femme fatale existe-t-elle vraiment ou est-ce un mythe ?

La fille de tes rêves, du fantasme à la réalité

C’est l’été, il fait chaud ou presque. Enfin bientôt, en tout cas on l’espère. Car on l’a attendu toute l’année ce rayon de soleil qui vient égayer nos journées de boulot, réchauffer nos cœurs et danser sur nos peaux pas encore tout à fait hâlées. On sort les gambettes, les jupes se raccourcissent, la maille se fait légère. Un vrai bonheur, je sens mon corps renaître. Je me  défais de mes surcouches de l’hiver. La parka au placard, le sweat en molleton au fond du tiroir et … mais qu’est-ce donc que cette dernière couche ? Je peux vous jurer qu’elle n’était pas là l’été dernier. Allez, hop … hop … j’ai dit HOP ! Visiblement ceci est une couche de gras bien installée. Elle a pris possession des lieux  et se sent comme chez elle. Drame.

Je ne me nourris pas de graines et de micronutriments.

En toute objectivité la nature ne m’a pas gâtée. Mais elle ne s’est pas non plus acharnée sur moi. Merci Papa, merci Maman. On va dire qu’elle a oublié de me faire grandir ou du moins elle a cessé son job vers l’âge de douze ans. J’ai donc la taille d’un enfant pré-ado, sympa. La nature n’est cependant pas si ingrate et a décidé que certes, j’allais encore pousser finalement mais en largeur, double sympa. Précisément, si on doit faire une photo de moi à l’instant « T », j’ai le corps d’un enfant gras de 12 ans avec un tour de poitrine de 95 D, appétissant … ou pas.



59 kilos pour 1.57 cm il n y’a pas de quoi fouetter un chat ou me jeter la pierre. Je ne suis  pas une « healthy girl », je ne me nourris pas de graines et de micronutriments. Je ne serai jamais mannequin en t-shirt mouillé à poser pour Terry Richardson. J’ai 35 ans. Au pire je serai maman un jour, seul événement traumatisant que mon corps semble apte à encaisser.

 

Mon problème est : le regard des autres et  plus particulièrement son regard à lui.

J’ai l’air de me plaindre comme ça pourtant j’essaie de m’assumer. Le problème n’étant pas mon corps en lui-même ; cela fait une paire d’années qu’on est en coloc’.  Mis à part ses troubles compulsifs qui consistent à accumuler un tas de trucs ici et là sans me demander si je suis vraiment d’accord, ça se passe plutôt bien. Bon, ok c’est  vrai je me plains un peu et surtout depuis que j’ai rencontré mon Chaton car il aimerait que je devienne une fille que je ne suis pas, plus mince, plus athlétique.  Mon problème est : le regard des autres et  plus particulièrement son regard à lui. Ne devrait-il pas m’aider à m’aimer plutôt que de créer des complexes là où parfois il n’y a à mon avis rien à redire ? Je crois qu’avant lui je n’avais pas eu ou très peu de retours négatifs sur mon physique. Les garçons qui sont attirés par des critères  spécifiques comme être grande ou être mince passeront leur chemin d’eux-mêmes en me voyant.  Il ne faut pas avoir 12/10e d’acuité visuelle  et être pilote d’avion de chasse pour s’apercevoir que je ne suis pas le clone de Keira Knightley.

 

« Tu perds 5 kilos et je t’épouse ».

Pourtant il m’a choisi moi pour mon plus grand bonheur. Et je compte  énormément pour lui, d’ailleurs il aime me le faire savoir. « Tu es tellement belle, tu pourrais être la femme de ma vie. Tu es si douce, cultivée et drôle à la fois … jamais je n’aurais pensé pouvoir être aussi heureux avec quelqu’un. Franchement, tu perds 5 kilos je t’épouse et je te fais les plus beaux enfants du monde. »  Ah ! Bah la voilà la minute « connard ». Je me disais bien, aussi. Il est sérieux là ? Il vient de me briser et pas que le cœur. Je mets ma rancœur de côté lorsque quelques semaines plus tard il remet ça par SMS :

Moi : «  Ce soir apéro-dinatoire avec les copines chez moi, je t’appelle demain. Bisous. »

Lui : « Par contre si un jour on se met vraiment ensemble il faudra que tu  changes  d’hygiène de vie. Parce que bon  je vois bien ce qu’il y a dans ton frigo à chaque fois que je viens. Tu ne sais pas manger équilibré, tu as besoin d’un rééquilibrage alimentaire plus que du sport à  outrance. Mais bon ce n’est pas vraiment de ta faute ça vient de ton éducation. »

Céliba 

Direction le frigo à la recherche d’un pot de glace.

Que voulez vous répondre à ça ? Ça me donne envie de me précipiter dans le premier vol charter pour la Tunisie afin d’aller me faire charcuter au rabais. Mais c’est en larmes direction le frigo que je me dirige pour un aller sans retour  à la recherche d’un pot de glace Cookies Dough. Le pot dans une main et la cuillère dans l’autre je me pose sur mon canapé. Assise en tailleur avec mon pot de glace  entre les jambes, je checke des comptes instagram d’accros du fitness pour me culpabiliser.  C’est un peu ma routine-pénitence. Une façon de me dire « tu vois ma grosse si tu te bougeais un peu voilà le corps que tu aurais. Alors tu te lèves, tu chausses tes  baskets et tu vas courir ! » La, la, la, la … qui me parle ? non, vraiment si cette méthode marchait cela se saurait. Au lieu de ça, je mate les transformations spectaculaires des filles  postées sur le IG : Kayla_Itsines.  C’est fou ce qu’on peut faire de son corps avec de la motivation, de la discipline  et de la détermination. Je suis admirative mais je sais que ce n’est pas pour moi je préfère une approche plus en douceur.  J’ai surtout besoin de reprendre confiance en moi.

 

Je mets mes atouts en avant.

Chaque matin je me lève en essayant d’avoir une image positive de mon corps.  J’aime particulièrement mes jambes, ni trop épaisses, ni trop fines, légèrement musclées. Cela fait déjà plusieurs années que je ne porte pratiquement que des robes, des jupes  ou bien des shorts. C’est un atout que je n’hésite pas à mettre en avant. Essayez vous verrez que ça va vous changer la vie.  Par exemple au lieu de vous dire, j’en ai marre de ses poignées d’amour disgracieuses je vais les planquer sous une chemise ample, nouer un pull par-dessus et mettre un gilet long ni vue ni connue, on attire le regard sur  une autre partie du corps pour faire diversion. Un beau collier pour mettre en valeur un joli décolleté sur une poitrine menue, une  ceinture fine pour souligner une taille marquée etc. …  et surtout on accessoirise. On ajoute la touche finale avec un rouge à lèvres bonne mine et un vernis assortis, le tour est  joué.

Donc, non, je ne serai jamais  physiquement la fille dont « Tu » rêves mais je peux être tellement plus que ça. Je peux être ta confidente dans les moments difficiles, ta pote de beuverie, ton alibi pour ne pas aller travailler, ta partenaire de fin de mois galère, ton binôme pour l’aventure de la vie …

Est-ce que tout cela ne vaut pas plus qu’une plastique parfaite ?

 

Conclusion :

Mon corps tu l’aimes ou tu le quittes. Il est déjà si compliqué de s’accepter soi-même. La vie est bien trop courte pour se faire démoraliser par des personnes censées être bienveillantes. Comme disait un  grand philosophe américain de notre siècle  – Venez comme vous êtes – Ronald Mc Donald.

 

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Tania

Tania #Trendsetteuse & Cuisinière Freestyle | #Sexaddict | #Chef de bande & #Cœur d'artichaut | I'm not 35. I'm 18 with 17 Years Experience

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !