La mésaventure de Michelle Thomas : le paroxysme de la goujaterie - https://www.celibattantes.fr/
L'homme Goujat qui n'aimait pas les femmes rondes, michelle thomas

La mésaventure de Michelle Thomas : le paroxysme de la goujaterie

En lisant la mésaventure de Michelle Thomas, je ne sais dire véritablement pourquoi, mais me voilà soudainement prise d’une véritable envie de hurler, taper, crier… écrire !!

Michelle Thomas, bloggeuse, se retrouve à une date Tinder.

La rencontre semble se passer le mieux du monde. A tel point que non seulement les prétendants prennent un verre ensemble, mais décide même d’aller dîner. En général, on aurait forcément tendance à dire que cela se passe bien et présage d’une belle histoire (en tout cas d’une histoire).



Mais dans le cas de Michelle, loin s’en faut. Le goujat l’invite à dîner, la raccompagne au métro, l’embrasse ! Je ne sais pas vous, mais j’aurais naturellement eu le sourire et me serait dit que tout s’est bien passé et que nous allions être amenés à nous revoir.

Douche froide…

Mais le lendemain, la pauvre Michelle se prend un mail lui indiquant qu’il l’avait trouvée sympa, mais trop grosse. Trop grosse ??!!! Non mais allo !!! Comme dirait ma copine Nabilla. Mais pour qui te prends-tu, ô toi goujat notoire ? Parce que même si tu le penses, t’as osé l’écrire et çà c’est fort ! Imagine si on te disait que t’étais mal monté !

Petit extrait du mail, âmes sensibles, s’abstenir !

« Hey Michelle, désolé super occupé au travail aujourd’hui.

Merci pour cette merveilleuse soirée hier soir. J’ai vraiment apprécié et  je t’adore. Tu es drôle et juste le genre de fille avec qui je serai ravi de sortir si seulement mon corps et de mon esprit me laissait faire. Mais je crains que ce ne soit pas le cas.

Je suis extrêmement excitée par ton esprit, ton visage, ta personnalité, je ne peux pas dire la même chose au sujet de ton corps. Donc, je peux rester là et flirter et passer des soirées incroyablement fun, mais j’ai ce terrible sentiment que lorsque nous nous déshabillerons mon corps me laissera tomber. Je ne veux pas que cela se produise bébé. 

Je suis un homme … Avec tous les défauts d’un homme et je suis sûr de mon propre corps et de ses besoins »

Les mauvaises surprises Tinder.

Dernièrement, j’ai évoqué les cas les plus bizarres rencontrés sur Tinder. Et bien entendu, cela vaut pour les femmes, on ne remet pas cela en cause. C’est un catalogue, nous sommes bien d’accord. Alors, n’importe qui voulant rencontrer quelqu’un va forcément mettre la photo la plus avantageuse. Normal ! C’est comme si vous visitiez un site d’hôtel de vacances (de montagne…ouai je préfère la montagne moi !) et qu’on vous mettait des photos de chambres en bordel. Cela ne vous ferait pas rêver. Eh bien, Tinder c’est pareil. On met forcément la photo où on est la plus jolie. Et c’est le jeu ma « Pauv’ Lucette » !

 

Pourquoi Goujat ?…

…me direz-vous ? Eh bien goujat, car effectivement, on n’a pas tous la chance d’être des gravures de mode ! Qu’on a pas tous le corps de Charlize Theron en train de grimper je ne sais quel pan de soi dans la Galerie des Glaces de Versailles. Et c’est bien normal ! Cela fait des personnes humaines, naturelles. Moi-même j’ai quelques kilos en trop. Je le sais. And so what ? Au moins, ces kilos en trop me donnent des forces, une personnalité, un charisme… Je les assume. Je vis avec et c’est avec eux que j’ai grandi, muri, suis aussi pétillante, joyeuse, amoureuse… Oui, je prends soin de moi, je fais du sport, je mange équilibré, malgré les quelques écarts de rosé (quelques…euh…oui bon d’accord !), mais 5 – 6 kilos de trop ne peuvent pas être une bonne excuse pour larguer quelqu’un. Sans compter, que messieurs, vous-mêmes n’êtes pas toujours des gravures de mode. Qu’on se le dise. Même Brad Pitt, je suis certaine qu’il a quelques imperfections. Et donc ? C’est pas grave. Il reste l’un des hommes les plus sexy de la terre. Je suis en train de me comparer à Brad Pitt là ? ouai ok ok j’y vais un peu fort mais ça me fait du bien !

 

Ah bas les carcans de la mode !

J’aime la mode, j’aime les jolies fringues, j’aime me faire belle, j’aime plaire, mais je ne me soumettrai pas au fait de me faire vomir pour être certaine de ne pas prendre 500g. Si je les prends, charge à moi d’aller courir ou de manger plus léger pendant quelques jours. Et si mon mec (que je n’ai pas) me largue pour çà, et bien c’est juste un énorme connard et je n’aurais rien perdu !

 

Pour en revenir à notre Michelle…

Vexée de ce texto (et en plus, un texto, quelle classe !!!), elle lui a répondu de manière publique depuis son blog. BRAVO ! Réponse qui me semble des plus intelligente. Elle avoue avoir été blessée de ce message. Elle avoue effectivement avoir quelques kilos de trop. Mais elle le tacle surtout en lui rappelant qu’il a une fille de 13 ans et qu’elle lui souhaite bien du courage et de la chance pour qu’avec une telle mentalité cette dernière ne tombe pas dans les travers de la mode (anorexie, vomissement…).

Alors, à bon entendeur, les gravures de mode n’existent que dans les magazines (merci Photoshop). Nous, on vous aime avec vos imperfections, alors acceptez les nôtres et soyons heureux.

« Le bonheur n’est pas dans la recherche de la perfection mais dans la tolérance de l’imperfection »

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Faustine

Nouvelle #Célibattante | #Digital Job & Life | #Gourmande & #Alcoolo depuis peu, Au #Régime depuis toujours | Un peu #Blonde sur les bords...

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !