Les filles, vous faites peur! - https://www.celibattantes.fr/

Les filles, vous faites peur!

Qu’est-ce qui nous est arrivé à nous, ces trentenaires hier si joyeuses, si spontanées, si amoureuses de la vie et des gens? Nous étions pourtant faciles à vivre, plutôt jolies, prenant soin de nous et des autres, et bien entourées.

Pourquoi sommes-nous devenues des filles « qui comptent mais pas tant qu’ça », comme dit Bénabar? (dont je n’apprécie pas particulièrement la discographie, mais qui, sur ce coup-là, a du franchement s’inspirer d’une de ses amies qui a notre âge pour ce titre)



Pourquoi ne sommes-nous pas de celles qu’on choisit,

de celles dont on tombe amoureux?

On a toutes eu comme réponses de la part de nos proches :

« Les filles, c’est parce que vous faites peur« 

Peur de? Concernant? Parce que quoi?

 

Parce qu’on a un bon boulot, qu’on est un peu cultivées, qu’on a beaucoup d’amis? Ça ne peut pas être ça, car si on regarde autour de nous, toutes celles qui sont en couple solide sont comme ça. Comme nous quoi. Et avec un fort caractère de surcroît, ce que nous n’avons pas. Que nous n’avons plus ou bien…Je ne sais plus trop.

On ne nous a pas épargnées, nous. Est-ce sous prétexte qu’on avait un « fort tempérament »? Parce que si c’est ça, ne vous inquiétez pas, on ne l’a plus. La lassitude et la tristesse ont pris la place, et la confiance qu’on avait mis du temps à avoir en nous-mêmes est je ne sais où, mais pas dans les parages. Merci les gars.

Et puis, on en a marre aussi…

 

De devoir arriver seules aux soirées, aux réunions de famille, et d’avoir toujours la sempiternelle question « Et les amours? »

Et bien nos amours sont mortes avant que d’exister (merci Charles). Et que vous le croyez ou non, ce n’est pas de notre faute. Si c’était le cas, on le dirait sans hésiter.

Nous ne sombrons pas dans la victimisation, mais ce n’est pas non plus la peine de nous rendre responsables de tout ce qui nous arrive. En vrac :

  • « C’est ton caractère » (??? jamais compris cette phrase),
  • « C’est que c’était pas un mec pour toi » (??? ha si si, ça se passait très bien),
  • « Tu choisis toujours des histoires impossibles » (??? ha non plus, pour la simple et bonne raison qu’on ne choisit pas vraiment ce genre de choses, sinon ça voudrait dire qu’on calcule, et nous ne sommes pas de ce genre-là)

Et NON, nous n’allons pas faire semblant d’aimer un nouveau mec pour nous rassurer nous-mêmes.

 

Parce que les plus belles choses qu’on a vécues sont (pour le moment) derrière nous. Et les blessures ne guériront pas tout de suite.

  • Et NON, ça ne vient pas quand on s’y attend le moins.
  • Et NON NON et encore NON ça ne finit pas TOUJOURS par arriver. Il y a des filles comme nous qui n’avons pas cette chance.

Juste , si les mecs qu’on a vraiment aimés pouvaient nous expliquer avec clarté :

  • Ce qui fait qu’ils ne nous ont pas choisies, alors que tout allait très bien.
  • Et pourquoi ils ont traîné aussi longtemps pour nous avouer que ça n’irait pas plus loin qu’un joli passage agréable

….peut-être qu’on arriverait à se remettre en question.

Qu’ils se demandent eux, au lieu de nous dire beaucoup trop tard qu’ils sont désolés de nous avoir fait de la peine, pourquoi ils sont restés si longtemps dans nos vies. En pensant qu’on retomberait sur nos pattes. PER-DU.

En attendant, la vraie question, c’est « quand est-ce qu’on refera confiance à quelqu’un au point de le laisser entrer dans nos vies? »

Et bien pas demain, mes enfants, pas demain!

Ou si, peut-être demain. Parce qu’on fond, on ne change pas qui l’on est.

C’est sur ce monstrueux bordel de sentiments

que j’avais envie de m’exprimer aujourd’hui.

Et de coucher par écrit ce qui ressemble à un savoureux mélange

de colère, de ras-le-bol total, de tristesse et de fatalisme.

Mais qui heureusement, ne concerne que ce volet de nos vies.

La santé, la famille et les amis sont là,

et on ne dort pas sous les ponts.

Chacun sa croix…

 

#lespetitstiroirsdemadi.eklablog.com

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Célibattante Anonyme

We are not 35. We are 18 with 17 Years Experience !

4 Comments
  1. Ca me colle bien malheureusement meme constat et moi non plus je me remets plus en question c fini ca…peut etre cela est du a la societe de consommation : on prend, on jette pas de remords ou culpabilité!!! C les hommes pour la plupart qui refusent concession et flippent de perdre leur potes libertés et je ne sais k encore.. ce blog est vraiment bien et confirme que je ne suis pas la seule dans ce cas un grand merci a l auteur continuez ainsi c un vrai bonheur

  2. ooooh mais qu’est-ce que je me reconnais bien là ! mais nous aussi, on a quitté. Quand bien même on avait aimé. Et moi j’ai quitté un homme génial, mais qui ne me faisait plus rien au bout de 10 ans même si j’ai toujours de l’affection. Et puis je suis tombée sur un gros connard qui m’a fait la girouette pendant 2 ans et demi. Et maintenant j’ai plus confiance. En moi. En l’amour aussi, parce que c’est tellement dur! Surtout si on aime lol. Et parce que c’est tellement rare, quoiqu’on en dise.

  3. Oh lala la dépression !!
    Comment faire passer toutes les célibataires pour des chouinardes !

    Commencez par vous focaliser sur autre chose que sur le divin, ke promis, celui qui sera la réponse à toutes vos attentes.

    Entamez votre propre vie ayez des projets sexy ambitieux ou juste sympas et vous allez voir que non seulement vous allez commencer à avoir du monde qui va se bousculer devant votre porte mais en plus…mais vous aurez d’autres choses a faire que de surveiller la-dite porte !

    Bon courage malgré tout hein et gardez ce qu’il vous reste de pêche ✌

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !