Mon assiette printanière - https://www.celibattantes.fr/
assiette salade complete

Mon assiette printanière

Hello les célibattantes,

Ma mère m’a appris, comme le font beaucoup de mères, à me débrouiller toute seule. A être indépendante et active. Passionnée et battante. Même si elle évolue dans un mariage qu’on qualifierait de « à l’ancienne », elle a fait de moi ce qu’elle aurait fait d’elle à mon époque. Une nana avec une cape.



Je sais choisir une machine à laver seule, j’ai un travail qui me passionne, je sais démonter un aspirateur et gérer un déménagement.

 

Au-delà de ça, je m’occupe de mon foyer, je me cuisine des plats équilibrés pour prendre soin de moi, je fais du sport, je profite de mes amis, de ma famille et je paie même mon loyer. Je prends aussi le temps d’aller m’acheter des jolis sous-vêtements et je mets du rouge sur ma bouche. Parfois j’ai l’impression d’être une superwoman. Vous aussi ?  

La difficulté aujourd’hui est de savoir accepter de laisser entrer « un homme » dans cette sphère.

 

On nous dit souvent « qu’à deux, c’est mieux » mais moi à deux, mon équilibre est perturbé. A mes yeux, c’est un peu comme si on demandait à un funambule de marcher sur un fil en couple …

Pourquoi ai-je cette image ? Sûrement parce que je suis une maternante. Je me soucie trop pour autrui. J’ai peur qu’il tombe. Et du coup, je me perds. Je m’oublie et l’autre devient ma priorité. Et c’est moi qui tombe.

J’en ai conscience, j’apprends. J’évolue. J’ouvre les yeux.  

Je me répète que je n’ai besoin de personne.

 

Si demain, un homme entré dans ma vie disparait, j’aurai mal mais je me relèverai. Encore. Toujours. Je vis dans un monde où on m’a appris à compter essentiellement sur moi, à être indépendante et à gérer.

J’accepte aujourd’hui de prendre le risque d’aimer, qu’un homme puisse devenir le rayon de soleil de mes journées, la douceur de mes nuits, une inquiétude dans mon cœur quand il faiblit, la main que je décide d’accorder à la mienne quand je manque d’équilibre.

L’autre, l’objet d’amour – comme dirait mon psy – doit être un plus. Pas un complément.

 

Il nous appartient à chacun d’être à 100%.

L’autre doit être une valeur ajoutée. L’ingrédient magique qui rend la recette exceptionnelle.

Mais vous devez savoir cuisiner sans lui. Compris ?

JE N’AI BESOIN DE PERSONNE. JE SUIS COMPLÈTE. COMME MON ASSIETTE.

 

assiette complète sarrazin feta

IL VOUS FAUT…

Pour les légumes grillés

– Une courgette

– Un poivron rouge

– Huile d’olive

– Origan

– Piment d’Espelette

– Fleur de sel / Poivre du moulin

Pour la salade

– 200 gr de sarrasin cuit

– 1 poignée de jeunes pousse d’épinards

– 8 tomates cerise

– 50 gr de fêta

– Huile d’olive

– Crème de balsamique

RECETTE

assiette complète diet

Découpez les légumes en petits dés. Préchauffez le four à 180°.

Déposez les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Arrosez d’un peu d’huile d’olive, d’origan, de piment d’Espelette, de sel et de poivre. Mélangez bien.

Enfournez pour 15 minutes à même température.

Pendant ce temps, faites cuire le sarrasin dans un grand volume d’eau salée, après l’avoir rincé. En fin de cuisson, égouttez et réservez.

Émiettez la fêta. Déposez les pousses d’épinards et les tomates cerises coupées en deux.

Versez du sarrasin et des légumes grillés. Parsemez de fêta.

Ajoutez de l’huile d’olive et de la crème de balsamique.

Retrouvez toutes les astuces et recettes de Réjane ICI!

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Réjane

Mammouth de la blogofood mention #connassehealthy. Rumine beaucoup et mange des graines. Gère mieux son frigo que son coeur, Call me #foodforlove

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !