Pourquoi assumer fièrement sa sexualité? - https://www.celibattantes.fr/
couple amoureux

Pourquoi assumer fièrement sa sexualité?

Nous rentrons dans une ère cruciale où une pandémie se propage. Celle-ci se prénomme ; Le célibat !

Ne subissez-vous pas ce type de questions de la part de certains :



– t’es en couple ? – Non, j’suis maman solo.

Et cette impression de lire sur leurs visages des « Oh mon Dieu la pauvre fille, comment fait-elle, ça va, c’est pas trop dure ? Un jour ton prince viendra… etc. ».

Pour autant, je me sens libérée délivrée de cette vie de couple qui ne me convenait plus ! Que cela soit un choix ou circonstance de la vie.

 

Hey ho les gens, ça a ses bons côtés cette vie de princesse des temps modernes sans son prince.

Puis de nombreux avantages, tels que :

  • on a pas de contrainte ou d’explication de texte à fournir à l’autre.
  • on a toute la place et couverture dans le lit et sans les ronflements qui vont avec.
  • Sans compter ces phrases couplesques (ne pas chercher dans le dico, je viens de l’inventer !) du type « – Chérie, on mange quoi ce soir ? Tu sais pas où sont mes chaussettes ? j’ai plus d’slips… ».

Parfois, j’avais juste envie de présenter à mon ex mon majeur, suivi d’un fous-moi la paix bordel avec ta bouffe, démerdes-toi ! J’suis pas ta mère ! Mais non, tu souris et lui prépares son repas. Enfin dans les débuts…

 

Mais que cache ce mal apparent où tout le monde se sépare de tout le monde? Peut-être enfin une révolution, un démenti ?!

 

Nous aurait-on calomnié durant des siècles et des siècles, que pour être épanouie nous devions former un couple de parfaits moldus heureux. Un mari, une maison, des enfants et accessoirement un chien, un chat et le fameux poisson clown, nommé Némo.

Que la parfaite ménagère devait savoir allier, vie conjugale, familiale et professionnelle. Tout en préparant de bons petits plats le soir venu, pour son mari trop fatigué de sa sainte journée de travail.

Genre on est jamais fatiguées nous ? Parce que la femme est censée être multitâches ?!

Cependant, en observant mon entourage, j’ai l’impression que la pandémie se prolifère de plus en plus !

Et la sexualité, dans la vie d’une Wonder Woman affranchie ?

 

Vivre seule ne veut pas dire abstinence totale. Ni se reconvertir en nonne ! On peut parfaitement assumer ce choix de vie, tout en ayant une vie sexuellement épanouissante !

Pour être honnête, je découvre cet élixir de jouvence, tout juste !

Après 7 ans de vie conjugale et séparée depuis peu, je savoure les joies et délices du célibat.

En mode culotte et canapé, quand j’veux! Sans qu’un prédateur ait envie de me sauter dessus parce que je suis en petite tenue, alors qu’en réalité j’ai juste envie de me balader avec ma culotte inscrit Princesse Jasmine.

Après avoir décidé d’ôté ma ceinture de chasteté, j’ai fait la connaissance d’un viking, en réalité mon voisin.

 

Depuis plusieurs mois que je vis dans ce logement, quoi c’est que maintenant que je le repère ? Ben oui la culotte de chasteté faisait aussi office d’œillère ! Ce bel inconnu avait tout pour finir dans mes draps.

Puis avec ma libido qui commençait à se faire ressentir. J’ai donc opté pour le « allez j’ose », en inventant toutes formes de stratégies et prétextes pour le croiser ! Et éventuellement, réussir ma mission, qui était de passer une nuit avec lui.

J’avais déjà repéré ma proie !

Oui parce qu’en plus, quand tu es célibataire, c’est toi qui décides !

 

Bref. Un beau mâle, tatoué, piercing subtilement caché dans sa bouche, et des yeux dans lesquels j’étais prête à me laisser fondre, le temps de quelques galipettes.

Après notre 1ère nuit et cette fameuse question, bien masculine « – alors c’était bien ? ». Ma réponse, n’a su se faire attendre. Quand lui me lançait une simple phrase, se composant d’un sujet, verbe et éventuellement d’un complément d’objet direct.

Un mec tout ce qui il y a de plus binaire en soit. Je me lançais dans une dissertation. Tout ça pour lui dire, putain c’était génial ! Alors ça aussi, j’apprends ou du moins il m’apprend, à être plus direct dans ce que je veux et ressens.

Être Soi ! Sans peur du jugement de l’autre !

 

Dans mon pavé à rallonge, donc, je lui partageais, Ô combien il fut un Dieu au pieu !

Et là où je fus surprise, était sa réponse : « faire l’amour, c’est donner de la douceur. Ce n’est pas de l’individualisme, mais un partage à deux et le plaisir doit être commun! »… Whouaou, il sort d’où lui !

A travers cette rencontre, j’ai aussi compris que la vie avait davantage à m’offrir, qu’une simple partie de jambes en l’air.

 

Il faut croire qu’elle se charge bien, de nous faire rencontrer le partenaire sur mesure, le temps de ce frémissant apprentissage.

Mister viking, bien que ce surnom peut s’apparenter à un personnage bestial et sans émotion, est tout à fait l’inverse. C’est d’ailleurs avec son autorisation (même si je l’aurais quand même fait sans son consentement. Ben oui femme célibattante on fait c’quon veut d’abord ! nah) que j’ai décidé d’écrire sur le sujet.

Bien qu’il soit un formidable partenaire sexuel, il y a nos échanges, qui donnent à cette relation libre, un plus exceptionnel.

Cette pseudo relation vient faire écho en la femme qui est en moi.

 

Oui, parce qu’avant d’être une maman, une madame salariée de telle entreprise, ou la fille de nos parents, nous sommes avant tout et surtout des femmes ! Et tout comme les hommes, nous avons aussi des besoins à satisfaire.

Et nos désirs sont fondées sur ce besoin d’échanges, de partages et même si cette relation n’est que temporaire, on a besoin d’authenticité !

Alors mesdames, quand bien même célibataires, nous avons le choix, de choisir un partenaire, sans à avoir à se jeter dans les bras du premier venu.

Tout ça pour venir combler un manque de tendresse ou une envie de vivre une love story, dans laquelle on en souffrira, si l’on se projette déjà !

Et qu’en plus, le partenaire ne viendrai pas à répondre et combler ce manque affectif, ou de nos attentes de petites filles capricieuses.

Alors pourquoi programmer un long terme, ou se projeter ?

 

Quand on peut vivre une relation libre et sans contrainte, en partageant de bons moments avec l’autre !

La vie sexuelle peut être richement vécue, et ce dans tous les sens du terme.

Aller toujours vers une relation productive, autrement mieux vaut ne pas s’attarder !

EN BREF…Déculpabilisons-nous des normes!

 

Ce qui importe, mesdames, ce n’est pas de trouver le partenaire parfait.

Car la perfection, nous connaissons toutes la chanson…

Et encore moins de se projeter avec l’autre.

Et le plan cul est a proscrire. Il signifie, à mon sens, relation vide de sens et sans intérêt. Il n’enrichirai en rien à vrai dire.

Et d’autre part, nous devons aussi nous respecter. Car ceux qui rentrent dans la femme, entre nos jambes, pénètrent dans un lieu, un espace sacré ! C’est là où nous donnons aussi la vie. Donc cette notion n’est pas à occulter, à mon sens, le respect de Soi est primordiale.

Alors autant être avec un partenaire sans contrat, certes, mais avec qui nous pouvons nous nourrir l’un de l’autre.

Se sentir désirée et désirable en tant que femme. Ce type de relation, aide à prendre confiance, se trouver belle, et faire sortir ce côté guerrière divine qui sommeille en chacune ! Marcher avec plus d’assurance à la Beyoncé… All the singles ladies, now put your hands up, I have fun and I take responsibility for myself !


Vivre ce type d’expérience en union libre, dans le respect et l’honnêteté. Dont chacun ne dépend pas de l’autre, ni d’attentes, ni de contraintes, ni de factures, ni de t’as fait la bouffe etc… Mais simplement dans l’authenticité !

 

Un amour détaché !

Et puis comment trouver l’amour et ce compagnon de vie, si nous n’apprenons pas l’essentiel? C’est-à-dire, être nous-même, s’aimer.

Alors émanons de l’amour pour et envers soi, dans des relations riches d’échanges, saines pour l’esprit et sexuellement épanouissantes pour le corps. On en apprend énormément sur soi ! Et le reste et bien la vie s’en chargera.

NB : Évidement dans ce type de relation, l’attirance est de mise. On ne peut faire abstraction ni contrôler les sentiments qui pourraient s’immiscer. Et là, encore une fois, il n’y a pas de secret. C’est accepter ce que l’on ressent, vivre ce que l’on a vivre avec l’autre, et vraiment bannir la projection. Vivre l’instant comme il se présente! Et fuck les normes et les conventions. Car en réalité, se sont elles qui nous brident !

Une femme célibattante, c’est aussi une femme qui assume sa sexualité, ne renie pas ses émotions. Elle reste autonome et indépendante dans toute sa splendeur. Et honorer son énergie féminine est primordiale !

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Anaso

#Chroniqueuse #WonderWoman #Autonome #UnionLibre #EtreSoimAime

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !