Du #virtuel au #réel : Le choc du premier rencard - https://www.celibattantes.fr/
premier rencard-blog de celibataire

Du #virtuel au #réel : Le choc du premier rencard

Qui n’a jamais vécu ce moment hyper gênant où malgré de longs échanges enflammés dans le monde virtuel l’étincelle n’illumine le 1er rencard que par son absence ?

On le sait, de nos jours le meilleur moyen de rompre avec le célibat c’est de s’inscrire sur un site de rencontres.

 



On met son plus beau profil en vitrine et tous ses atouts en avant pour partir à la conquête de l’amour et quand ça mord, on passe tous par la même case : le tchat.

Bien qu’on ne soit pas tous égaux dans la maîtrise des mots, on parvient toujours à se dévoiler plus facilement à l’écrit. Vécu, objectifs, attentes, contraintes tout y passe.

A travers les messages le rapprochement s’opère beaucoup plus facilement et toutes les confidences sont possibles.

On s’échange des photos (les mieux tant qu’à faire).

Du tchat on passe à la phase Messenger (hop hop hop petit coup d’oeil discret au profil FB).

Puis vient la communication plus perso via SMS ou Whatsapp.

En général on franchit moins facilement la barrière appel téléphonique car on a souvent peur de ne pas savoir quoi dire ou de se heurter à la voix de l’autre.

Inconsciemment on construit déjà un personnage imaginaire sans voix mais avec une superbe photo de profil.

C’est là tout le piège de la relation virtuelle, on idéalise une personne qu’on n’a jamais vue mais sur qui on place tous nos espoirs.

 

On lui attribue toutes les qualités qu’on souhaiterait trouver chez son amoureux, faisant du moindre point commun un véritable coup de poker (oh la la la mais on aime les mêmes trucs c’est ouf !!!) et on rentre dans son quotidien avant même de lui avoir effleuré la joue.

On échange passionnément plus ou moins longuement.

On commence à se connaître, parfois à se faire confiance (oui si vous confiez vos petits secrets perso c’est le début de la confiance).

On se manque, on se languit, on frétille, on guette le petit message du matin et on finit par se lancer et se fixer un rdv.

Parfois c’est même déjà trop tard, on a foutu les pieds dans le plat devant les copines (je discute avec un mec génial, je le sens trop bien !!!) en leur agitant sous le nez la capture d’écran du joli minois du prince charmant.

Le rdv approche avec sa flopée de papillons dans le ventre, on a chaud on a froid, oh my god ce mec est tellement génial !!!!

A ce stade de l’aventure avouez, vous vous êtes déjà projetée…

 

Resto, hôtel, roucoulades dans un champ de coquelicots, dimanche midi chez papa maman, voire même croisière ou pire…package robe vaporeuse blanche/couronne de fleur/pieds nus/autel aménagé/plage de sable fin! Ne mentez pas, vous y avez pensé 🙂 

Voilà on y est… On se retrouve, on fait mine de ne pas s’être vu, sourire débile et forcé et c’est parti premier regard, premiers échanges, une bise maladroite, et là c’est le drame….

 

  • Punaise mais non ??!! C’est pas possible !! Mais il était pas comme ça dans les messages ?! Moins timide, plus entreprenant…là il ne soutient même pas mon regard, je lui fais peur ou quoi ??
  • Et les photos !!! Attends elles datent de quand ? Son visage était mystérieux mais beaucoup moins rigide ! Et elle est passée où la barbe de hipster ? Et Comment c’est possible que j’ai pu louper le sourire ravagé par la nicotine sur les photos ? Je comprends mieux pourquoi il souriait pas…
  • Et c’est quoi ces chaussettes de tennis dans les mocassins ?!

Ooohhh merde… il veut déjà me prendre la main bah oui tu penses, je suis ravissante 🙂 Comme tu l’espérais ? La chance !! Bah non je suis juste moi !!! Rien d’exceptionnel !

Bon on boit ?! Oui on va boire. Boire c’est bien ça détend, ça fait oublier, je vais me laisser aller… tout va bien se passer…

 

Mais non ça passe pas évidemment…Même avec deux verres le résultat est toujours le même…. Direction les toilettes « Maman sors moi de là je t’en supplie !« .

La soirée se termine en catastrophe avec le vieux prétexte du gamin à récupérer plus tôt que prévu…

 

Il est vraiment super gentil… beaucoup de qualités… mais les papillons se sont bel et bien envolés…..comment faire ?

Chemin du retour ratatinée moitié courge / moitié menteuse. Iui oui tout va bien, oui super soirée, bah on voudrait bien vous y voir tiens, que faire ?! Piétiner devant lui ses espoirs et ses sentiments qui crèvent les yeux ?!

C’est la cata. Mais voilà ça arrive. Grand moment de solitude mais moment d’assumer ce qu’on ressent (ou pas justement…).

 

Il faut y aller en douceur, trouver les mots, admettre qu’on s’est vraiment enflammée, c’est moche mais réel.

Inutile d’aller plus loin dans une relation tuée dans l’oeuf ça ne mènerait à rien.

Sa réaction ? Oui, elle va faire mal car l’attachement est disproportionné. Il y croyait.

On se sent un peu cruelle mais soulagée d’avoir pu en parler tout de suite, il faut juste se blinder face à la panoplie de messages assassins, un mauvais moment à passer !

Moralité

 

  • Ne pas tchater trop longtemps, et passer très rapidement à la rencontre
  • Privilégier le réel au virtuel,
  • Et ne pas se flageller, ça arrive !

Soyez douces avec vous même les bichettes.

A chacun de se protéger et de ne pas idéaliser l’inconnu(e) comme la personne idéale qu’on n’attendait plus. Ça évite les mauvaises surprises.

Et surtout ne perdez pas espoir, rien ne stagne dans la vie !

❤ Si tu souhaites des rencontres plus réelles que virtuelles, rendez-vous sur The Good Match! ❤ 

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Virginie

#WonderMaman #TotallySpie #chroniqueuse #SuperPlanner #CoeurArtichaut #RoséPampAddict & #AmbassadriceTGM

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !