Aimer & Etre Aimée, c'est Vivre! - https://www.celibattantes.fr/
couple amoureux et heureux

Aimer & Etre Aimée, c’est Vivre!

Aimer et être aimée, c’est vivre. L’amour devrait donc être la plus grande affaire de notre vie.

Je vous propose ici une série d’articles qui, basés sur les enseignements de l’astrologie,  vous fourniront de précieux conseils, que vous soyez un homme ou une femme….Très utile pour étudier votre chéri (ou votre target!) en toute discrétion.

N.B : Si vous ignorez la position de Vénus et Mars dans votre thème astral de naissance, je suis à votre disposition pour vous renseigner, gracieusement. Pour cela envoyez-moi vos date, heure et lieu de naissance. Je vous répondrai dans les 24 h.
anne-astro@35ans.fr / 06 24 60 12 41 (NEW)



MARS . . . VOTRE SEXUALITÉ

 

Mars est la planète du désir charnel et de la vie sexuelle en général. C’est donc lui qui est le principal responsable de notre sexualité.

Vous devez compter avec Mars si vous voulez comprendre vos propres inclinations sexuelles. Cette planète influence votre comportement sexuel en fonction de sa position dans votre ciel de naissance. Si par exemple, à votre naissance, Mars se trouvait dans le signe du Bélier, vous n’êtes pas censé avoir les mêmes tendances sexuelles que s’il s’était trouvé en Balance, en Capricorne ou en Poisson.

  • Votre Mars natal en Bélier

Vous avez la chance de posséder un tempérament sexuel très sain, à la fois puissant et sans complication. Votre désir s’éveille facilement, et vous n’avez pas besoin de fantasmes compliqués pour trouver le plaisir.

Lorsque votre désir est ardent, vous êtes direct, voire cavalier.

Si vous êtes un homme, attention à ne pas sauter sans crier gare sur votre partenaire !

Si vous êtes une femme, vos exigences peuvent déstabiliser votre amoureux !

  • Votre Mars natal en Taureau

Vous n’aimez pas à moitié. Pour vous, sensualité et sentiments vont de pair. Et c’est lorsque vous êtes amoureux que vos désirs et votre plaisir sont les plus vifs. Voilà pourquoi, tout en étant doté d’un des tempéraments sexuels les plus puissants du Zodiaque, vous êtes en général fidèle.

Vous êtes fondamentalement possessif. Celui (celle) qui partage vos ébats amoureux est votre propriété, votre chose. Et si votre jalousie s’éveille, vous devenez insupportable, vos instincts dominateurs s’exprimant violemment.

  • Votre Mars natal en Gémeaux

Le sexe pour le sexe, c’est rarement votre truc… Certes, vous faites preuve d’une solide sensualité, mais vous avez besoin, pour être vraiment satisfait, d’ajouter à vos ébats amoureux une réelle complicité avec votre partenaire. Vous aimez exprimer ce que vous ressentez et attendez de l’autre qu’il (elle) en fasse autant.

De tous les signes du Zodiaque, vous êtes celui qui s’ennuie le plus vite, et ce dans tous les domaines, y compris sur le plan sexuel : vous avez besoin de changement, de renouvellement pour pimenter votre vie. Voilà qui peut faire de vous un champion de l’infidélité !

  • Votre Mars natal en Cancer

Pour vous, désir et amour sont indissociablement liés. Vous ne pouvez atteindre l’épanouissement sexuel que si votre partenaire éveille non seulement votre libido, mais vous touche également sur le plan sentimental et émotionnel.

Vos difficultés tiennent à votre sensibilité. Il suffit que le plus léger doute sur l’authenticité des sentiments de votre partenaire vous effleure pour que votre désir s’évanouisse !

  • Votre Mars natal en Lion

Votre atout maître : un magnétisme sexuel très puissant. Avec les Scorpions, vous êtes l’un des signes les plus doués pour séduire. Les autres perçoivent instinctivement que vous possédez une sexualité puissante et chaude, ce qui les attire comme un aimant.

Attention à ne pas vous laisser fasciner par les jeux de pouvoir. Que vous soyez un homme ou une femme, votre tempérament dominateur peut vous souffler des fantasmes glissant vers un certain sadisme, qui peut compliquer inutilement votre sexualité.

  • Votre Mars natal en Vierge

Vous avez la chance d’être un signe « de Terre ». Or, appartenir à cet élément solide et concret a le plus souvent pour conséquence d’entraîner un fort ancrage dans la réalité, y compris sur le plan sexuel. Vous disposez donc d’une sexualité assez exigeante.

Vous êtes quelqu’un de réservé, ce qui vous empêche parfois de vivre vos désirs. De plus, vous détestez être la proie d’instincts que vous ne comprenez pas. À trop analyser ce que vous ressentez, vous oubliez parfois d’agir !

  • Votre Mars natal en Balance

L’amour est votre grande préoccupation. Vous ne supportez pas la solitude ; et, pour vous, la plus grand aventure, c’est celle de la vie à deux. Avec absolument tout ce qu’elle comporte, depuis la tendresse jusqu’à l’échange sexuel le plus intense.

Vous êtes un individu raffiné, et vous pouvez éprouver une certaine gêne à vous laisser aller à des pulsions sexuelles que vous jugez bestiales. Attention, cette retenue peut vous empêcher d’atteindre l’épanouissement !

  • Votre Mars natal en Scorpion

Votre réputation d’amoureux n’est plus à faire ! Les Scorpions font partie du peloton de tête des meilleurs amants et amantes du Zodiaque. Pourquoi ? Tout simplement parce que la planète qui dirige ce signe est précisément Pluton, le maître des fantasmes et de la sexualité, tandis que la seconde planète du Scorpion est Mars, l’astre du désir.

Comme vous possédez l’un des plus forts tempéraments sexuels du Zodiaque, il peut vous arriver de faire passer la satisfaction de vos désirs avant tout le reste !

  • Votre Mars natal en Sagittaire

Doté d’un tempérament puissant, vous vivez votre sexualité d’une manière parfaitement naturelle. Désirer, donner du plaisir et en recevoir, sont pour vous l’une des formes les plus accomplies de l’art de vivre.

Vous êtes dénué de tout sens de la culpabilité, ce qui ne constitue pas un défaut en soi. Mais lorsqu’un fantasme quelque peu farfelu vous passe par la tête, vous n’hésitez pas à le mettre en pratique !

  • Votre Mars natal en Capricorne

Natif d’un signe « de Terre », donc proche des réalités, vous disposez d’un fort tempérament : charnel, sensuel, vous êtes sensible à toute la gamme des plaisirs du corps, et n’aurez aucune difficulté à vivre une sexualité saine et enrichissante.

Et pourtant, vous passez parfois à côté de votre bon potentiel sexuel. La planète qui dirige votre signe, Saturne, un astre froid et austère, peut vous pousser à brider vos instincts, par peur de l’inconnu ou du ridicule. Quel dommage !

  • Votre Mars natal en Verseau

De tous les signes, c’est vous qui avez le moins de préjugés. Vous n’hésitez pas à vous lancer dans de multiples expériences, allant, dans certains cas, jusqu’à mener une vie sexuelle volontairement provocatrice. Cette attitude vous permet d’explorer toutes les facettes du plaisir.

Vous vous méfiez de la passion, par peur qu’elle ne vous emprisonne. Quand une histoire devient trop intense, sur le plan sexuel notamment, vous avez tendance à vous dérober, car vous sentez que cela risque de vous rendre dépendant de l’autre !

  • Votre Mars natal en Poisson

Vous aimez l’amour, l’amour sous toutes ses formes, depuis les plus éthérées jusqu’aux plus charnelles. Pour vous, l’épanouissement sexuel est tout aussi enivrant que les sentiments les plus romantiques. Autant dire que, sous des dehors assez discrets, vous cachez un tempérament passionné qui ne se révèle que dans le secret de l’intimité.

Vous avez tendance à tout mélanger. À confondre désir et amour, et à prendre l’union des corps pour celle des âmes… Cela peut vous amener à vous tromper, et à tromper les autres !

VENUS ET VOS AMOURS

 

Vénus est l’astre de l’amour, des sentiments, de la tendresse et de la complicité.

  • Votre Vénus natale en Bélier

Vous êtes un individu aux réactions tumultueuses. Pour vous comprendre, on doit réaliser que votre moteur, pourrait-on dire, est la force du désir.

Comme un enfant, vous voulez tout, tout de suite, et vous encaissez mal les déconvenues. Si le nombre de celles-là dépasse votre seuil de tolérance, vous pouvez vous autodétruire ou rendre la vie invivable à votre entourage, alors que vous êtes en réalité un être de feu et de flamme naturellement enthousiaste, joyeux et expansif.

Avec votre Vénus natale en Bélier, vous ressentez fortement la stimulation du désir charnel. Ne sachant pas toujours résister aux appels de votre nature ou dériver cette force sur d’autres buts, vous êtes plus qu’un autre sujet à des emballements extrêmes. Ce n’est pas une fatalité du destin qui vous voue à de tels « coups de foudre », mais bien votre nature passionnée qui vous rend pour ainsi dire naturel dans votre vie.

Servi par votre entrain, votre fougue, votre franchise, vous exercez une forte attraction vis-à-vis de l’autre sexe, et vous êtes de ceux qui mènent rondement à terme leurs affaires sentimentales.

Mais c’est ici qu’intervient la position en exil de Vénus. Elle fait de vous un être plus dominateur que tendre. Dans la plupart des cas, les natifs comme vous conservent un certain côté « macho » ou au moins adoptent dans le couple une attitude régalienne caractérisée par un certain absolutisme dont le partenaire doit s’accommoder.

Si ce dernier n’est pas d’accord, il peut en résulter une vie conjugale assez orageuse car le désir de triompher à tout prix « conduit à aimer dans la lutte, dans la querelle et dans la dispute ». Il peut s’instaurer une situation d’amour combat ardent et passionné mais assez peu paisible.

En fait, vous recherchez une admiratrice inconditionnelle, une disciple fervente, mais ne supportez pas une compagne trop passive ou trop soumise. Surtout, vous avez besoin d’être admiré. Savoir que votre compagne est fière de vous, avoir la possibilité de vous porter chevaleresquement à son secours, constitue pour votre amour un excitant de choix.

Vous avez en effet, tout au fond de vous, le désir d’apparaître en héros, voire en sauveur, comme l’est dans la nature le Bélier qui ouvre la voie et défend de toutes ses forces le troupeau qui le suit.

Si vous êtes une femme, vous présentez la même intensité affective, le même tempérament chaleureux. Ou bien, vous rencontrez le partenaire hors pair auquel vous vouez une admiration sans borne et qui devient véritablement le soleil rayonnant de votre vie. Ou bien vous vous contentez d’un partenaire moins brillant, à condition qu’il soit assez malléable et conciliant pour vous laisser prendre les initiatives et diriger le couple ; dans ce cas, au lieu d’entrer en concurrence avec votre conjoint, votre forte personnalité pourra devenir un élément porteur du couple.

  • Votre Vénus natale en Taureau

Foncièrement sincère, fidèle et loyal, vous êtes capable d’investir la totalité de votre être dans un sentiment. Lorsque votre coeur est pris, vous pouvez attendre longtemps la réalisation de votre amour. Et vous n’êtes pas de ceux qui remettent leur choix en question. Si vous n’êtes pas non plus de ceux qui savent le mieux tenir de beaux discours ou se faire valoir, vous êtes en revanche le plus souvent un être sain et direct qui n’aspire qu’à un bonheur sans histoire.

En fait, vous avez besoin de vous savoir aimé : cela vous procure une sorte de nourriture au niveau des émotions et vous redonne de l’assurance.

Pour vous, l’entente sensuelle est très importante pour l’équilibre du couple. N’oublions pas d’ailleurs que si vous êtes sensuel, vous l’êtes par tous vos sens : vous appréciez la qualité de votre table, étant fin gourmet et parfois même trop gourmand (ce qui peut susciter quelques problèmes de santé), mais vous êtes sensible aussi aux belles étoffes, aux parfums, à l’harmonie des couleurs, à la beauté des sons.

Vous avez d’ailleurs souvent une très belle voix qui fait de vous un chanteur agréable, et des talents artistiques capables d’embellir votre existence même si vos dons ne se manifestent pas au-dehors.

Vous êtes au fond un être capable de vivre intensément tous les petits bonheurs de l’existence et qui puise peut-être dans cet amour de la vie de quoi alimenter sa grande résistance physique.

Certes, certains natifs de cette astralité peuvent dépenser leur vitalité dans des aventures multiples auxquelles ils n’attachent guère d’importance, Don Juan au petit pied qui ne réalisent pas que cette course effrénée de la jouissance n’est que leur moyen de fuir leur échec sentimental.

Pourtant, le plus souvent, vous aimez trop la sécurité, la stabilité pour ne pas préférer un sentiment fort et durable à tout autre. C’est pourquoi, vous êtes aussi parmi les amoureux très possessifs dont il ne fait pas bon éveiller la jalousie. Lorsque votre confiance a été trompée, vous êtes capable de colères violentes, extrêmement dévastatrices, et de rancunes durables, laissant se déchaîner en vous les sombres démons libérés par Uranus et Pluton.

Vous risquez de vous montrer trop soupçonneux et de ne pas laisser assez de liberté à ceux que vous aimez. Mais ce défaut n’est-il pas largement compensé par votre dévouement ? Vous êtes tout à fait capable de vous sacrifier pour les vôtres.

  • Votre Vénus natale en Gémeaux

Vous êtes très séduisant, très attachant. Mais vous pouvez craindre de vous retrouver trop immobilisé par des liens sentimentaux. On dirait souvent que vous ne vous sentez pas mûr pour des engagements irrévocables et, plutôt que de contracter une union légale, vous préférez des solutions d’attente et de compromis. Notre société moderne, en favorisant l’union libre, va tout à fait dans le sens de vos aspirations.

Cependant, vous êtes toujours plus ou moins à la recherche de votre double. Vous sentez que vous avez besoin d’une présence à vos côtés pour trouver l’enracinement qui vous manque. Très jeune, vous pouvez chercher à vous appuyer sur un entourage de copains, d’amis, de relations plus ou moins proches qui vous permettent de vous exercer à ce jeu de fascination réciproque qui marque le prélude de l’amour.

Plus que la sexualité, c’est généralement la curiosité qui vous pousse vers des relations plus intimes, où vous vous situez souvent en acteur et en spectateur de vous-même. Les instincts ne parlent pas d’une façon très impérieuse, et vous êtes plus sensible à la sensualité, aux caresses, aux mots prononcés qu’à la passion dévorante.

Votre domaine de prédilection est donc en général celui de l’amitié amoureuse, où vous trouvez à satisfaire votre tendance à séduire, votre art de faire la cour, mais aussi votre goût d’être vous-même objet de ces sentiments tendres qui vous donne confiance en vous-même.

On ne devrait pas oublier que vous manquez toujours un peu d’assurance et d’optimisme. De ce fait, vous vous sentez toujours un peu gracile et immature, ce qui vous porterait, par jeu de compensation, à rechercher comme partenaire quelqu’un d’assez fort, d’assez solide pour vous stabiliser, même si une telle union vous fait redouter de ne plus pouvoir disposer d’une liberté qui vous est essentielle.

Vous unir à une personne résolument stable, qui conduit sa vie avec une grande régularité, constitue pourtant pour vous le meilleur gage d’un mariage heureux.

Dans la vie du couple, vous êtes en général assez tolérant, peu porté aux dramatisations inutiles. Vous-même pouvez vous permettre une passade occasionnelle, persuadée que, votre curiosité une fois assouvie, cela n’a guère d’importance. Vous comptez d’ailleurs sur votre charme, votre éloquence et votre séduction pour restaurer l’équilibre de votre couple un instant compromis.

À vrai dire, vous ne comprenez même pas ceux qui feraient une histoire de ce qui n’est, à vos yeux, qu’une simple incartade. Vous supportez d’ailleurs mal les crises de larmes ou les scènes de jalousie, et risquez alors de prendre la fuite, attitude qui a fait taxer votre astralité d’instabilité et d’insincérité.

En réalité, il y a chez vous un réel besoin d’affection, même si la relation prend plus l’aspect d’une union entre deux amis très chers qu’un rapport passionné dominant dominé. C’est pourtant la certitude d’avoir inspiré une grande passion qui peut seule fixer et garantir votre fidélité.

Pour vous garder ou vous reconquérir, on ne doit pas oublier que vous considérez comme vos pires ennemis l’ennui, le dogmatisme et l’affectation. Il faut donc créer autour de vous une atmosphère joyeuse, détendue, en faisant appel au besoin à des amis doués d’humour ou capables d’organiser des sorties, des rencontres intéressantes. Vous proposer une excursion, un voyage, permet souvent de vous dérider. Donner un but léger à votre esprit vagabond est la manière la plus diplomatique de faire tomber les tensions.

  • Votre Vénus natale en Cancer

Chez vous, le besoin d’être aimé est particulièrement manifeste. Mais il se double ici du besoin de chérir intensément le ou la partenaire. C’est pourquoi on a pu dire que vous comportiez toujours, psychologiquement, comme la mère ou l’enfant de l’être aimé. En effet, l’amour, pour vous, est à base de tendresse, de romantisme, et relève du domaine des émotions.

Pourtant, quoi qu’il en soit, profondément imprégné de vos sentiments, vous ne savez pas toujours manifester ce que vous ressentez. Souvent, vous gardez vos émotions au plus profond de vous-même et ne les révélez qu’au petit nombre d’êtres en qui vous avez confiance et auxquels vous vous intéressez. Le langage du coeur n’est-il pas, par essence, intraduisible ? Mais cette difficulté à rendre compte de ce que vous éprouvez ne favorise pas l’échange affectif.

Attendant beaucoup de l’autre, que vous parez de toutes les qualités imaginables, vous êtes souvent déçu lorsque tombe le voile des illusions. Vous êtes alors porté à exercer sur l’objet de votre amour un véritable chantage affectif.

Vous vous accrochez envers et contre tout. Pour maintenir une sécurité qui vous est chère ? Peut-être, mais plus encore pour pérenniser le rêve de communion, d’imbrication, que vous avez conçu.

Vous êtes aussi porté à protéger, secourir ceux que vous aimez. Les sentiments moraux jouent, en effet, un grand rôle chez vous. Vous faites souvent preuve d’un profond dévouement, de tendances protectrices, de besoin de créer un foyer paisible, et de votre amour des enfants.

On peut aussi noter votre goût de l’hospitalité et votre besoin d’être pris en considération. Vous êtes en effet très sensible à toute critique, car votre rondeur apparente cache une crainte profonde d’être rejeté. Cette sensibilité, qui est la vraie raison de votre susceptibilité, vous fait passer par des états d’âme fluctuants.

Lorsqu’on a affaire à vous, apparaît la notion d’errance, physique mais aussi sentimentale. Toujours à la poursuite d’un rêve d’amour sublime, vous pouvez aller de désillusion en désillusion. Homme éternel coureur, femme insatisfaite, vous exigez de l’autre toute la chaleur d’un amour maternel, connu ou imaginé, qui seul pourrait vous stabiliser.

Pourtant, en dépit de vos humeurs changeantes, de votre égocentrisme et de vos caprices déroutants, vous savez séduire et captiver. Et on pardonne toujours tout à celui qui aime de toute son âme comme vous.

Que vous soyez un homme ou une femme, vos relations avec vos parents peuvent jouer un rôle capital. Toute votre vie affective prend en effet sa source dans les rapports que vous avez pu entretenir avec votre mère, trop étroits ou trop conflictuels.

De même vous faut-il, au cours de la vie, éviter les désaccords qui feraient se dresser l’un contre l’autre votre compagne ou compagnon et votre mère dans des affrontements qui les déchireraient. Sous ces réserves, votre sensibilité, votre désir de paix et de confort, votre goût pour la poésie, la musique, votre richesse imaginative et votre romantisme vous rendent très attachant.

Si vous êtes une femme, pour peu que vous soyez insuffisamment comprise par votre époux, vous devenez souvent la mère inquiète qui reporte sur ses enfants tous ses trésors de tendresse. Pour que vous vous épanouissiez, il vous faut rencontrer un partenaire assez fort pour vous diriger et vous sécuriser, et assez compréhensif pour tenir compte de votre hypersensibilité et de ce besoin de chaleur humaine imprescriptible sous cette astralité.

  • Votre Vénus natale en Lion

Vous exercez habituellement une grande puissance d’attraction. Vous pouvez être un grand coeur, ignorant les sentiments douteux, vous montrant sincère, généreux pour l’être aimé dont vous ne sauriez vous passer. Vous avez un énorme besoin de vous sentir aimé, d’avoir à vos côtés quelqu’un qui s’attache à vous, mais qui acceptera de rester au second plan pour ne pas empiéter sur votre supériorité personnelle.

On a pu dire que l’amour et l’ambition sont les deux moteurs de l’humanité ; mais ils ne pèsent pas d’un poids égal selon les êtres et, dans votre cas, si l’amour et l’amour-propre, ou l’amour et l’élévation sociale, entrent en conflit, il n’est pas sûr que vous ne sacrifiiez pas vos sentiments.

Les natifs de votre astralité ont à un très haut degré le sentiment de l’honneur. Ils ne tolèrent ni le mensonge, ni les mesquineries, ni les coups fourrés, qui leur sont autant de blessures dont parfois ils ne se remettent pas.

Chez vous, c’est un peu tout ou rien. Vous avez des besoins affectifs puissants, mais tout autant besoin d’un climat d’harmonie qui fasse une large part à la beauté, au luxe, au décorum. C’est pourquoi vous aspirez à trouver en votre compagne charme, élégance, distinction.

Ici, il faut distinguer les tendances de l’Herculéen et de l’Apollonien. Si vous êtes du premier type, vous pouvez, avec un amour fougueux, possessif, manifester des désirs sensuels à la mesure de votre vigoureux tempérament. En même temps, vous pouvez craindre de tomber dans le piège de l’amour, ce qui ne vous permet pas tellement de comprendre l’âme féminine.

Si vous êtes du second type, vous êtes plus idéaliste, plus esthète, et vous nourrissez un rêve d’amour idéal. Avec toute l’exaltation sentimentale que vous procure Vénus, vous souhaitez vivre une sublime passion à l’image de celle qui unit Pétrarque à Laure. Le problème pour la partenaire est d’être à la hauteur de ce rêve pour ne pas vous décevoir. Mais en revanche vous faites preuve d’une grande sincérité, d’une affection chaleureuse et d’un grand enthousiasme dans les manifestations de votre amour.

Si vous êtes une native de cette astralité, vous aussi éprouvez le désir d’être reconnue comme quelqu’un de supérieur. Vous voudrez y parvenir soit par votre activité propre, soit par l’intermédiaire de votre compagnon. Être saluée comme une personnalité exceptionnelle est au fond votre rêve secret.

C’est pourquoi, à notre époque où la femme a plus qu’autrefois la possibilité de s’affirmer socialement, les natives de cette astralité se montrent très compétitives, cherchant à accéder aux postes de direction. Lorsqu’elles y parviennent, elles peuvent se contenter affectivement de nouer des relations avec des hommes au caractère plus faible, mais susceptibles de les admirer dévotement et d’accepter leurs directives.

Si ce n’est pas le cas, deux possibilités s’offrent à vous : la première, c’est d’avoir pu séduire un être réellement fort et brillant grâce auquel vous pourrez vous réaliser ; l’autre, c’est d’essayer de pousser en avant celui que vous aurez choisi, lui communiquant un peu de votre ambition et de votre autorité. S’il écoute vos suggestions, vous l’aiderez à se hisser vers la réussite, et vous aurez la joie d’avoir joué le rôle vivificateur propre à votre astralité.

Dès lors que l’on comprend votre énorme besoin de considération et de valorisation, on peut vous pardonner vos tendances autoritaires et peut-être peu « féminines ».

  • Votre Vénus natale en Vierge

On pourrait se demander si vous pouvez aimer, car il existe en vous une sorte d’incompatibilité entre la raison froide et les débordements de l’amour charnel. C’est certainement un des problèmes auxquels vous êtes confronté.

Mais, de la part de ceux qui en parlent, ce serait aussi une erreur de limiter l’amour à ses simples manifestations sexuelles les plus débridées. Beaucoup plus éclairant nous apparaît le fait de suivre, dans votre psychologie amoureuse, le désir de pureté et de purification qui y est sous-jacent.

Ces mots à eux seuls révèlent un idéal de vérité, de netteté, de refus des compromis. Et il est vrai que vous ne pouvez vous réaliser qu’en vous défendant de l’amour banal.

Ce désir qui vous anime entraîne des conséquences dont la première est déjà le contrôle que vous exercez sur vous-même et sur vos propres instincts. Il ne faut pas penser que vous ne ressentez rien, que vous êtes absolument sans désirs, sans force ; mais beaucoup plus, réellement, que vous tendez votre volonté de façon à rester à l’écart des orages passionnels.

Dans la réserve dont vous faites montre, il peut y avoir, c’est vrai, une part de timidité, une part d’inhibition, toutes choses qui risquent de ne pas vous permettre d’imposer vos sentiments et peuvent entraîner des échecs ou des frustrations affectives.

En conséquence, soit par une pente naturelle de votre nature, soit en raison justement des déceptions éprouvées, cette astralité peut développer dans votre coeur une certaine méfiance à l’égard des sentiments et une crainte capable de vous incliner à préférer la solitude à des aventures sans lendemain.

On trouve donc, parmi les personnes nées sous cette astralité, un certain nombre de célibataires, qui ont su s’accommoder de la solitude. Les satisfactions de l’intelligence, le goût de l’étude, les exigences d’un travail ou d’une profession à laquelle ils se consacrent entièrement, leur font accepter, sinon de gaieté de coeur, du moins sans trop de difficulté, une vie solitaire sur le plan sentimental.

De ce fait, on peut considérer que vous êtes une place forte difficile à conquérir. Difficile à conquérir, oui, mais non impossible. En effet, il peut y avoir, sous cette astralité, un grand désir de dévouement. Il y a la volonté de tenir ponctuellement ses promesses et ses engagements. Ceci peut orienter souvent vers un mariage dans lequel la raison semble avoir plus de part que la passion.

Généralement, votre engagement ne va pas sans un certain nombre d’hésitations, de débats, voire de cas de conscience assez douloureux. Mais une fois ces hésitations surmontées et le pas décisif franchi, vous vous efforcez d’atteindre à un bonheur tranquille, basé sur la fidélité et la sincérité.

Les sentiments que vous éprouvez peuvent être marqués d’une tendresse sincère, mais pécher par leur manque d’extériorisation. Votre défaut est de ne pas épanouir suffisamment l’amour, ce qui n’est pas toujours très bien supporté par le ou la partenaire. Cultiver la science instinctive des caresses, rechercher un accord de pensée, manifester un dévouement certain, voilà vos atouts pour parvenir à réussir en amour.

Les conditions de vie moderne ayant changé, il n’en demeure pas moins que les natives de cette astralité sont parmi les femmes les plus réticentes aux aventures multiples.

  • Votre Vénus natale en Balance

On ne saurait s’empêcher de constater que les sentiments, et plus particulièrement l’union, peuvent jouer un rôle déterminant dans votre vie. Parler et échanger des idées et des sentiments avec un partenaire est une condition capitale de votre bonheur.

Vous pouvez y parvenir en vous efforçant de vivre la vie à deux comme une longue romance, si vous trouvez quelqu’un qui s’accorde à cette vision teintée de rose, ou en vous créant des amis imaginaires. Votre besoin d’aimer peut ainsi se reporter sur un être mythique, sur un animal de compagnie, ou encore, au pis-aller, sur l’ours en peluche de votre enfance. En fait, vous avez besoin d’avoir un confident à qui vous confier, et l’établissement d’une relation est peut-être parfois plus importante que l’individu lui-même.

C’est ici, dans une relation plus intense avec un être de chair et de sang que les problèmes peuvent se poser. En effet, on remarque chez vous une certaine froideur, un manque de passion au sens viscéral du terme. Exercer une certaine attraction sur les autres suscite en vous un sentiment de satisfaction indéniable, car c’est de cette façon que les énergies vénusiennes de votre nature peuvent se manifester. Mais vous risquez de ne pas vous sentir pleinement disposé(e) à vous engager plus avant.

Pourtant, en général, l’agrément d’une présence, les joies de ce que l’on appelait jadis « l’amour courtois » peuvent vous satisfaire, sans tellement convenir à votre partenaire, malgré le charme du climat raffiné et voluptueux que vous pouvez créer.

Et puis, reconnaissons que vous-même avez beaucoup de mal à vous décider. Les choix catégoriques, les décisions irrévocables vous sont toujours, et en tous domaines, très difficiles à assumer.

En amour, il peut s’agir de choisir entre plusieurs prétendants, ou de renoncer à des attitudes de coquetterie qui satisfont votre côté narcissique. Vous pouvez aussi craindre de devoir affronter des conflits avec un partenaire plus passionné et plus exigeant que vous, ce qui peut conduire à une sorte d’inhibition des sentiments en raison de la crainte éprouvée. De plus, la sincérité de vos sentiments ne débouche pas forcément sur une extériorisation débridée.

Pourtant, malgré toutes ces réserves, vous aspirez profondément à un engagement de longue durée, à une légalisation de l’union à laquelle vous pousse votre désir poignant d’être aimé(e) quoi qu’il en coûte. Mais n’étant pas motivé(e) par un instinct sensuel puissant, vous risquez de vous tromper dans vos choix.

Ainsi que vous pouvez le lire dans le livre « Les douze piliers de l’astrologie », le premier risque est de laisser les calculs d’intérêts matériels interférer avec ce qui doit être un engagement sacré. Dans ce type de mariage, commandé par la famille ou dicté par des intérêts extérieurs, on épouse un nom, un compte en banque, une profession ou une grande famille. Quand l’extérieur prend le pas sur le désir sexuel et l’amour, toute l’évolution est bloquée.

Le second risque, c’est de vous éprendre d’une personne mariée. Vous êtes en effet mal armé(e) pour gagner dans ces conflits passionnels où il faut disputer un être cher à un ou à une rival(e). Mais, par contre, vous pouvez souffrir cruellement lorsque vous êtes vous-même abandonné(e) au profit d’une nature plus volcanique. N’oublions pas en effet que sous le voile discret de la tendresse, vous pouvez ressentir un sentiment profond pour qui partage votre vie.

C’est pourquoi il est essentiel que vous veilliez à la qualité de vos choix affectifs, que vous n’acquiesciez pas à une demande uniquement « pour ne pas faire de peine », mais bien parce que vous le désirez vous-même sincèrement.

  • Votre Vénus natale en Scorpion

Le désir d’absolu est l’une de vos plus constantes caractéristiques. Vous êtes donc souvent imprégné d’un feu intérieur qui débouche sur des convulsions, des émotions violentes qui bouillonnent en vous et qui peuvent bouleverser votre vie extérieure ou intérieure.

Chez vous, l’amour est un déferlement de passion où le désir de possession total peut être intense. En effet, vous êtes un individu passionné et exclusif. Votre sensibilité est souvent exacerbée, violente, et peut confiner dans certains cas à une jalousie maladive. L’amour est donc, chez vous, sous l’emprise du désir. Les émotions prennent une coloration intense, totale et parfois même dramatique.

Porté à douter de tout, vous pouvez vouloir vous assurer de la sincérité de l’amour qu’on vous porte. C’est ainsi que vous risquez de détruire l’amour de ceux que vous chérissez le plus et parfois même de les détruire moralement.

Vous pouvez, certes, préférer des amours calmes et paisibles. Mais vivre intensément à tous les risques de la passion, quitte à vous placer dans des situations impossibles, vous apparaît plus exaltant. D’ailleurs, n’avez-vous pas au fond de vous la nostalgie de ces amours magnifiques et terribles que furent celles de Roméo et Juliette ? Amours menacées où l’incompréhension, la mort ou la jalousie rendent les étreintes plus brûlantes, où l’insécurité devient l’aiguillon de l’amour.

Jaloux ? Vous l’êtes, certes, car il faut beaucoup d’indifférence ou beaucoup d’abnégation pour ne pas vouloir être le Tout unique de l’être aimé. De là, lorsque le doute s’est emparé de vous, ou lorsque l’évidence d’une trahison vous est apparue, les rancunes inexorables, les vengeances glaciales qui transforment la passion en un composé amour haine impitoyable.

Il faut pourtant reconnaître qu’en dépit des sentiments, de cette sexualité exigeante, vous êtes le plus souvent sincère. Mais vous avez trop tendance à transformer vos émotions en idées fixes pour ne pas faire de souvenirs pénibles un feu que vous attisez sans cesse, comme pour mieux en souffrir.

En amour, vous aspirez à une permanence qui vous semble toujours remise en cause. De là, la puissance de vos sentiments intenses, mais aussi de haines durables. Si la maîtrise des émotions vous permet de vous adapter, il reste malgré tout un risque de vous voir exploser en déchaînement de violences, tout particulièrement lorsque l’on a blessé votre fierté.

C’est pourtant cette intensité de réaction émotionnelle, même si elle est parfois excessive, qui vous donne vos grandes capacités amoureuses avec une sexualité parfois supérieure à la moyenne, à moins que vous n’ayez trouvé à la sublimer dans une oeuvre qui vous accapare ou vous dépasse.

Mais, en général, l’amour est pour vous une exigence impérieuse. Cette passion peut déboucher sur une union physique intense avec un autre être, sur une expérience mystique allant jusqu’à l’oubli de soi-même, soit encore sur une consécration à une vocation poursuivie en dépit de tous les obstacles.

Repentir, crainte, désespoir, colère, passion débridée, sont-ils autre chose que la gangue de l’amour fervent que vous laissez éclore en votre coeur ?

L’aigle, a-t-on dit, a l’insigne privilège de pouvoir regarder le soleil en face. C’est lorsque vous arrivez à ce stade de votre évolution que vous pouvez prendre assez de recul par rapport aux passions terrestres pour pouvoir contempler la vérité en face sans en être aveuglés et connaître ainsi un amour lumineux.

Vous avez besoin de trouver un ou une partenaire capable de répondre à vos aspirations tant sensuelles qu’intellectuelles, quelqu’un surtout dont vous ne puissiez mettre en doute la fidélité, ni la sincérité. C’est alors qu’au lieu de prendre une tendance sadomasochiste, le sentiment débouchera sur un amour total, le plus exaltant qui soit.

  • Votre Vénus natale en Sagittaire

Né sous cette astralité, vous laissez envisager une personnalité ardent, ouverte, ayant l’amour de la vie mais présentant néanmoins une certaine tendance conventionnelle. C’est cette dualité qui aboutit à des comportements très différents selon les individus.

Cependant, dans tous les cas, ceux-ci s’efforcent de sauvegarder avant tout leur indépendance. Vous vous distinguez par l’enthousiasme, l’ardeur, la fougue. Même lorsque les circonstances ou l’éducation vous font barrage, vous demeurez, au fond de vous, un passionné.

C’est dire que vous êtes capable de vous enflammer facilement, de vous enthousiasmer et de mettre tout en oeuvre pour conquérir l’être aimé ou simplement désiré.

À l’état frustre, vous pouvez éprouver de violents désirs physiques et céder facilement au goût de la conquête. À l’instar du chasseur primitif, vous vous réjouissez surtout du nombre de vos prises et vous prenez facilement pour don Juan. Mais plus évolué, vous êtes aussi plus stabilisé. Malgré certaines frasques, vous pouvez vous attacher fermement à votre compagne et maintenir l’intégrité de votre foyer.

Nombreux sont ainsi ceux qui, nés sous cette astralité, après une jeunesse assez dissipée, se retrouvent ensuite engagés dans une union stable. L’âge aidant, le goût de l’ordre, de la stabilité, d’un équilibre social, s’est manifesté, et le don Juan se transforme en bon père de famille, soucieux de sa respectabilité et de celle des siens.

Compte tenu de ces tendances, la partenaire n’a pas trop à s’inquiéter des incartades éventuelles, doit éviter surtout de trop montrer sa jalousie et respecter l’indépendance de son compagnon. En cas de conflit, il peut d’ailleurs chercher le prétexte d’un éloignement, invoquant un voyage d’affaires ou autre pour pouvoir prendre le champ nécessaire, et le mieux est de faire, à son tour, comme si rien ne s’était passé.

Pour le séduire, il convient avant tout d’être courageuse, ardente à l’amour et au travail, aimant la vie et ses satisfactions comme lui-même les apprécie, et se montrer excellente maîtresse de maison, fidèle et insoupçonnable. Lui est, en effet, assez exigeant vis-à-vis des qualités de sa compagne.

Si vous êtes une femme née sous cette astralité, vous attendez amour, estime, respect de la part de votre partenaire, même si vous pouvez jouer parfois les affranchies.

En effet, d’un côté, vous pouvez vous présenter comme « l’amazone », capable d’emballements, éprise de liberté, ne dédaignant pas d’aller d’un flirt à l’autre dans la poursuite d’une ascension sociale qui vous tient à coeur. Les moeurs actuelles ont favorisé ce besoin d’émancipation et de liberté sensuelle.

Ce comportement alluré vous rend souvent très séduisante. Mais les chaînes d’un engagement stable peuvent être, pour vous, trop lourdes à porter, du moins avant que le temps ne vous ait fait changer d’avis.

Vous pouvez aussi être plus portée à jouer la carte de l’assimilation et de l’intégration. Vous aspirez au confort et recherchez l’époux capable de vous fournir la vie digne et stable à laquelle vous aspirez. Il faut que vous puissiez estimer tout autant qu’être estimée dans votre foyer. Vous pouvez devenir alors la vestale capable de faire monter haut et clair la flamme sur laquelle vous êtes chargée de veiller.

C’est dire que l’amour est, pour vous, une aventure exaltante et que vous pouvez être profondément meurtrie si votre ardeur ne trouve pas d’écho. En cas de déception sentimentale, vous en arrivez à mettre la recherche du confort à la place des joies du coeur. Vous ne pouvez vivre sans idéal et, à défaut de la réussite amoureuse, vous mettez ce dernier dans la réussite matérielle et sociale ; mais ce n’est jamais sans une certaine amertume.

  • Votre Vénus natale en Capricorne

Sensible à un certain manque d’expansion de votre part, l’on a souvent décrit vos sentiments comme étant en quelque sorte « gelés ». Il faut sans doute penser que si vous souhaitez, tout autant qu’un autre, connaître l’amour, vous pouvez aussi considérer qu’il y a beaucoup d’autres choses tout aussi, sinon plus, importantes dans l’existence.

Il faut admettre d’ailleurs qu’un natif de votre astralité doué d’une immaturité affective peut se montrer particulièrement décevant, tout prêt à sacrifier les émotions, les femmes et les enfants sur l’autel de son ascension sociale ou de ses besoins sensuels, sans aucune considération pour les êtres qu’il entend soumettre à sa propre logique. Heureusement, ce cas est assez rare.

Beaucoup plus fréquemment les personnes nées sous cette astralité sont des êtres qui ont souffert de ne pas avoir pu se réaliser affectivement et en ont conservé une sorte d’appréhension face à l’amour. Si tel est votre cas, vous redoutez de vous laisser prendre dans les rets de sentiments sur lesquels la raison, la lucidité n’ont guère de prise. Aspirant à être, non seulement aimé(e), mais préféré(e), vous pouvez hésiter à faire les premiers pas, vous jugeant peu habile à débiter des banalités en société.

Pourtant, il ne faut pas sous-estimer la force passionnée de votre astralité, car lorsque votre coeur parle, vous êtes capable de sentiments forts et durables.

Toutefois, si vous voulez rester en harmonie avec votre astralité, ce n’est pas dans des aventures faciles que vous devez recherchez le (ou la) partenaire valable. Chez vous, l’amour naît d’ailleurs bien souvent là où on ne l’attendait pas. C’est en côtoyant quelqu’un dont vous avez apprécié la valeur, soupesé les mérites, sans aucune implication sentimentale, que vous pouvez un beau jour découvrir en votre coeur un sentiment réel et faire ainsi un vrai mariage d’amour.

Mais, plus couramment, vous pouvez vous orienter vers un mariage de raison. Pour les jeunes arrivistes, il s’agit avant tout d’asseoir la position sociale par un établissement avantageux ou brillant. Cette forme d’union où, disait-on, « tout se convient hormis les coeurs » a été longtemps la règle commune des mariages « arrangés ». Notre époque a mis en avant d’autres exigences.

Mais qui s’engage avec une personne de votre astralité doit se souvenir que celle-ci sera toujours assez autoritaire, ayant le sens de ses responsabilités, mais réclamant une certaine souplesse, et qu’il faudra ne pas se montrer trop accaparant(e), car elle n’est pas toujours très disponible.

En revanche, vous pouvez être un compagnon extrêmement solide ; et si la fantaisie et l’exubérance sont un peu exclues, le désir de mener une vie digne et stable peut favoriser un commun épanouissement.

Si vous êtes une femme née sous cette astralité, on doit noter une certaine difficulté à vous réaliser sur le plan affectif. D’une part, vous avez besoin de plus de temps que d’autres pour mûrir en ce domaine. Les aventures trop précoces ne sont donc pas à conseiller.

D’autre part, les rapports exagérément bons ou exagérément mauvais que vous avez pu établir avec votre père risquent de peser lourd dans votre vie sentimentale. Soit que vous ayez placé l’auteur de vos jours sur un piédestal où les hommes ne peuvent accéder, soit que vous projetiez sur ces derniers les rancoeurs et le mépris que votre père a pu vous inspirer.

Vous risquez d’avoir une certaine difficulté à élaborer une image masculine valable. Comme il vous faut pouvoir prendre du temps, il est bon que vous vous consacriez d’abord à une carrière, ce qui vous permettra de voir les choses avec plus de recul, sans faire de la recherche d’un compagnon une obsession. Par contre, lorsque vous vous mariez, vous pouvez vous révéler une épouse accomplie, soucieuse du bien-être des vôtres, avec de grandes qualités dans l’organisation de la maison. Votre fidélité, votre sens du devoir assurent à cette union une base stable qui permet de résister à l’érosion du temps.

  • Votre Vénus natale en Verseau

Reconnaissons d’emblée que vous vous faites une conception généralement très haute de l’amour. Vous rêvez d’amours exceptionnelles puisque, comme le disait Musset, il y a souvent en vous « un poète mort jeune, à qui l’homme survit ». Et, en effet, pour avoir trop rêvé l’autre, vous vous retrouvez souvent déçu par la réalité.

Alors, vous pouvez suivre l’une de deux pentes. Sur la première pente, vous vous raidissez dans une hauteur dédaigneuse. Peu sensuel, vous choisissez de vous consacrer à une oeuvre professionnelle, sociale ou humanitaire, en laquelle vous investissez vos tendances idéalistes. Si vous êtes marié, vous devenez un époux indifférent, manquant aussi bien des tendances chaleureuses que des effusions enveloppantes, ce qui n’est pas sans poser des problèmes au couple.

Avec une sensualité peu exigeante, vous pouvez suivre la pente de l’individualisme débridé, devenant un libertin qui collectionne les conquêtes, moins en raison d’irrésistibles penchants du coeur ou d’appétits des sens que pour vous rassurer. En effet, malgré un charme prenant, vous doutez souvent de votre réelle capacité d’être aimé.

Il arrive aussi que vous confondez un peu trop amour et dressage : Ayant choisi une jeune fille naïve, un homme de ce type s’efforcera de la modeler selon ses désirs, l’utilisant en fonction de ses buts personnels, sans faire aucun cas de ses aspirations propres. Si elle a un tant soit peu de personnalité, il est évident que les heurts sont inévitables, dont il la rendra bien entendu responsable.

L’amour dont vous témoignez est le plus souvent, pourrait-on dire, cérébral. Vous êtes plus à l’aise pour discuter de grandes idées, exposer vos conceptions des relations du couple, que pour irradier la chaleur des émotions. Vous ne comprenez pas toujours à quel point votre partenaire peut souhaiter non pas être persuadé(e), mais apprécié(e), entouré(e) avec douceur et tendresse.

Et pourtant, vous protesterez de votre sincérité, de votre désir de vivre un amour unique et total. Et c’est la vérité !

De sexualité un peu capricieuse, vous abondez en belles théories sur l’érotisme et n’êtes pas ennemi de certaines expériences osées. En fait, votre sensualité dépend largement de vos états d’âme et de vos humeurs, sans toujours tenir assez compte des besoins de l’autre.

En amour, vous manquez d’une certaine souplesse et d’une certaine flexibilité. L’adaptation à un (ou une) partenaire n’est jamais facile, car vous êtes enclin à conserver et, partant, à imposer vos propres habitudes, conceptions, manières de vivre.

Si une femme vous aime (et reconnaissons qu’en dépit de tout vous êtes fort attirant), il faudra qu’elle soit une amie de tout repos, n’empiétant jamais sur votre liberté, participant à vos engouements comme à vos répulsions, accueillante à votre sensualité capricieuse, se montrant libre et affranchie quand vous le souhaitez, mais irréprochable en toute occasion.

Si vous êtes une femme née sous cette astralité, vous vous voulez « moderne » et indépendante, capable de mener votre propre combat pour conquérir votre autonomie. Désinvolte, vous vous faites peu de cas des critiques d’autrui, pourtant sensible et féminine comme toute femme mais lucide impitoyablement. Au fond, vous avez besoin d’aimer hors des servitudes de l’amour passion, et êtes à la recherche d’une plénitude conquise au milieu même des orages.

Selon les autres dispositions du thème, vous trouverez à vous réaliser comme inspiratrice, au service d’une amitié profonde envers laquelle vous vous montrerez infiniment dévouée et fidèle ; ou bien vous jouerez les « affranchies », vous montrant libre, spirituelle et parfois un peu excentrique, refusant d’aliéner votre liberté que votre compagnon devra respecter pour le bonheur du couple.

  • Votre Vénus natale en Poisson

L’amour joue un grand rôle dans votre vie, que vous soyez homme ou femme. Par votre sensibilité, par votre émotivité, vous êtes fait pour vibrer intensément. Mais vous pouvez manquer de discernement dans vos choix.

C’est ainsi que de nombreux natifs de cette astralité peuvent vouloir aider, secourir ceux dont la détresse physique ou morale les a touchés. Ce sentiment altruiste est digne de respect mais ne favorise pas toujours le bonheur du couple. Une certaine prudence s’impose donc.

L’un des autres écueils de votre astralité provient de votre timidité. Vous préférez être deviné que prendre l’initiative, même si un amour profond a pu germer dans votre coeur. En revanche, vous savez manifester vos sentiments par de nombreuses attentions délicates. Et si l’être aimé répond à ces discrètes avances, vous saurez l’entourer d’un climat poétique, exprimant alors votre amour avec un certain lyrisme.

Vous n’en demeurez pas moins un être insaisissable, difficile à cerner, dont le mystère est certes un charme, mais qui peut avoir une difficulté inconsciente pour s’engager irrévocablement.

L’amour auquel vous aspirez repose essentiellement sur une communion entre vous et l’être aimé. Et on peut parler d’un échange de sensations peut-être plus que d’un véritable dialogue. Pour engager ce dernier, vous pouvez être retenu, soit par une trop grande timidité, soit par un excès de pudeur, masquant sous un bavardage futile les sentiments que vous éprouvez mais que vous ne savez pas toujours exposer.

Que de trésors de poésie, que d’attentions délicates vous pouvez déployer lorsque votre coeur se met à parler ! Mais il n’est pas certain que vous aspirez tellement au mariage. Vous répugnez souvent aux engagements, ayant peur de vous voir chargé de responsabilités trop lourdes.

Il y a aussi le risque de vous voir demeure  perpétuellement en quête d’un idéal que vous pressentez, sans pouvoir toujours le définir, et que vous recherchez parfois indéfiniment.

Si vous pensez ne pas être aimé, si le (ou la) partenaire commet l’erreur tragique de vouloir éveiller votre jalousie, vous pouvez vous éloigner dans le désir intime de lui permettre de trouver ailleurs un bonheur que vous n’avez pas su lui donner. Il vous faut lutter contre cette tendance à démissionner, qui peut miner votre couple.

Si vous êtes une femme née sous cette astralité, vous êtes au fond une nature romantique et parfois même romanesque. Vous pouvez enchanter par votre dévouement, votre gentillesse, votre douceur, mais lasser par votre inadaptation aux luttes quotidiennes.

En réalité, vous aspirez à vous perdre dans l’être aimé. Souvent fervente lectrice de la presse du coeur, vous pouvez rêver des amours magnifiques, nourrissant des espérances insensées sur de très faibles indices. Vous risquez ainsi de perdre beaucoup de temps à cultiver vos chimères, ou vous laisser immobiliser dans une voie où vous n’avez rien à attendre.

Pour vous rendre heureuse, votre compagnon doit éviter de mettre une trop grande barrière entre le rêve et la réalité, tolérer ce que d’aucuns appelleraient « vos enfantillages », respecter vos croyances, ne pas exiger de vous un ordre trop rigoureux, mais vous manifester de la tendresse par des attentions fréquentes.

Il ne s’agit pas forcément de cadeaux coûteux, mais de souligner les souvenirs heureux pour pouvoir ainsi aller à deux dans la vie, « de fête en fête », afin de vous permettre de rêver. Une fleur apportée, un chant murmuré, un gâteau partagé, sont pour vous de merveilleux gages d’amour.

Si vous ignorez la position de Vénus et Mars dans votre thème astral de naissance, je suis à votre disposition pour vous renseigner, gracieusement. Pour cela envoyez-moi vos date, heure et lieu de naissance. Je vous répondrai dans les 24 h.

Découvrez La Boutique Astrologie & Tarologie

Recevez Votre Horoscope Quotidien

Contact : 06 24 60 12 41 ou anne-astro@35ans.fr

Et si tu veux faire de jolies rencontres, amoureuses ou amicales, rejoins-nous sur The Good Match

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
Anne, SOS-Voyance.net

Astrologue et Voyante

Je suis voyante, astrologue, tarologue professionnelle mais je travaille de façon artisanale. C'est à dire que je travaille seule, et vous réponds en direct par téléphone 06 24 60 12 41

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !