Le sport pour apprendre la bienveillance envers soi-même - https://www.celibattantes.fr/
femme sportive

Le sport pour apprendre la bienveillance envers soi-même

Je ne me considère pas comme une grande sportive mais j’ai toujours aimé ça pour le partage, l’esprit d’équipe, s’amuser, se dépasser à plusieurs…. Gym, volley, badminton, fitness, natation, randonnée, course à pieds etc… Je suis plus touche à tout qu’exclusive (attention, je parle bien de sports… ).

Je fonctionne au feeling et selon l’envie du moment, les personnes qui m’entourent… Je suis une intermittente du sport en quelque sorte, je vais en fonction de là où me porte le vent. Mais j’aime ça.

J’aime par-dessus tout cette sensation après l’effort, cette sensation de bien-être, de liberté, d’amour même envers soi et envers la vie, se sentir chanceuse d’être en vie de pouvoir bouger, respirer, courir, etc.



Mais… comme dans toute bonne histoire vient le MAIS…

Mais un jour, on tombe sur la mauvaise personne, celle pour qui le sport repose principalement sur la compétition, un homme qui pratique le même sport depuis tant d’années, je reconnais le côté challengeant des compétitions mais pour moi cela reste un jeu, pas un enjeu…. Un homme obsédé aussi par son image, par son corps et surtout la peur de vieillir….
Et viennent les remarques désagréables sur le physique, la comparaison avec d’autres nanas (qui n’ont pas le même vécu, le même parcours, la même morphologie, etc… soit dit en passant) et cette culpabilisation « Tu devrais bouger plus, tu devrais faire attention à ce que tu manges, etc », cette façon de me rabaisser ensuite « Tu n’es pas assez sportive », «Tu as du poids à perdre… »….

Du poids à perdre pour quoi ?? Pour être bien dans mes baskets ou pour correspondre à l’idéal que Môsieur voulait ? Comment la personne qui est censée nous aimer est capable de nous dire tout ça ? Le travail a été long pour comprendre que oui j’avais du poids à perdre !! 80 kg pour être précise…. Les SIENS !!

Ma renaissance a commencé quand j’ai décidé de partir, je ne pensais pas que quelques mots pouvaient laisser autant de séquelles…

Et aujourd’hui, je n’ai pas pu retenir mes larmes en allant courir…

Des larmes de colère, après lui, même après tant d’années, de colère après les plaisanteries sur mon corps de ma famille alors que je n’ai jamais été vraiment grosse…

Mais allez faire un 36 dans une famille où la nourriture est certes source de plaisir mais aussi un moyen de réconfort, une preuve d’amour, etc…

J’ai toujours eu un rapport compliqué avec mon image, je ne me détestais pas mais ce n’était pas l’amour fou entre nous…

J’aime les bons repas comme moments conviviaux, des découvertes de nouvelles saveurs, de nouvelles associations, j’aime la cuisine pour son côté créatif aussi.

Cependant, la nourriture m’a souvent servi à combler un manque, à me remplir de ce que je n’avais pas près de moi, à combler un manque d’attentions et d’amour…

Alors, après 2 années difficiles sur les plans pro et perso, plutôt que de pleurer sur ce que j’étais capable de faire, sur les vêtements devenus trop petits, j’ai décidé de faire la paix avec mon plus fidèle compagnon de route…

J’aime le travail d’équipe, les sports collectifs, je vois la vie à deux comme une équipe avec la personne qu’on aime pour se réaliser, pour donner le meilleur de soi…

Les larmes de cette sortie étaient aussi des larmes de tristesse, d’incompréhension : « Comment est ce que je peux autant prôner et défendre ces valeurs et être en conflit permanent avec mon corps et mon image ??? »

Il est temps que cela s’arrête et que je fasse la paix, que je m’entoure de cette bienveillance envers moi-même et que je fasse équipe, que je fasse corps avec moi-même….

Alors maintenant mes séances de sport seront des cadeaux que je fais à mon corps, que l’on se fait tous les deux pour mieux vivre ensemble.

J’ai envie de participer à des courses officielles et je veux que chacune d’entre elles soit une célébration, une célébration des heures passées à m’éclater, une célébration des doutes dépassés, des séances foirées,…

Il n’est pas simple de se motiver seule et de savoir vers quels exercices se tourner ? Comment organiser ses séances ?

Alors je vous conseille soit de faire appel à une salle de sport avec des coachs certifiés ou pour plus d’autonomie j’ai un réel coup de cœur pour tous les programmes, les vidéos Youtube proposés par Lucile Woodward !
Cette nana, c’est un concentré d’énergie, un paquet de bienveillance et de douceur !!!!

Il existe des groupes Facebook associés à ses programmes pour garder la motivation et trouver des conseils. Lucile y est présente aussi !

Vous y trouverez aussi des programmes de rééquilibrage alimentaire, parce que Lucile encourage à une alimentation saine variée mais une alimentation plaisir aussi !!

Alors les filles, parce que personne ne peut nous faire sentir inférieure sans notre consentement, parce que notre corps est ce qui nous est de plus précieux … On lui dit un grand Je t’aime, on lui promet de faire le maximum pour prendre soin de lui, on le remercie de nous (sup)porte chaque jour !
Et en route, on a la chance d’être en vie on en profite !

--
PS : 3000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..
Marinette

#beyourbestversion #mojitoaddict #tatoo #enjoythelittlethings #beYOUtiful #lovelife

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !