Tourner la page... - https://www.celibattantes.fr/

Tourner la page…

Il semble impossible d’envisager la vie après un divorce, une rupture.

C’est l’inconnu du changement, le regard parfois pesant des autres, la peur d’être seule et de devoir faire face à tous les problèmes quotidiens.



C’est le sentiment de perte de confiance, en soi et dans les autres.

Serai-je à nouveau capable d’aimer et de faire confiance ? 

 C’est souvent plus l’idée que l’on se fait de la solitude que de la solitude elle-même.

N’étions nous pas déjà seul, même en couple ?

Se séparer signifie également apprendre à vivre seul, à penser seul et à se penser seul.

 

Ne plus dire NOUS mais JE est un processus d’individualisation douloureux.

Il faut trouver de nouveaux repères, un nouveau cadre, une nouvelle énergie, un nouveau soi.

Il est important de gérer le quotidien sans projeter tous les problèmes qui pourraient survenir.

Je dois garder mon énergie pour les moments où j’en aurai le plus besoin.

 

Ce qui est difficile est le fait que nous soyons dépendants du monde que nous avons construit, de notre environnement familier.

Le problème est que cette dépendance est le plus souvent inconsciente.

 

Dans une séparation c’est le narcissisme qui est en jeu, la blessure, l’image de soi qui en prend un coup.

 

C’est une remise en question totale de son image, de ses valeurs, de ses idéaux…

L’autre me gomme de sa vie, comment ne pas me gommer moi-même ?.

La difficulté c’est de rebondir de se ré-approprier sa propre image.

Le travail de deuil est à faire et comme tout travail de deuil le chemin est douloureux.

Le deuil c’est : abandonner les projets créés, oublier la vie telle qu’on l’imaginait ou la rêvait, penser et se penser autrement.

 

Nous associons souvent les ruptures à l’échec ou au chagrin. Mais plus tard,

nous réalisons qu’elles nous ont transformés, parfois libérés.

 

Cette transformation peut-être un réel enrichissement, découvrir des compétences et des qualités que nous ne connaissions pas et auxquelles nous n’avions pas accés.

Se découvrir une autre personne, plus belle, plus grande plus riche.

Je prends le temps de m’admirer et de m’encourager en me découvrant une autre.

 

En permettant une nouvelle connaissance de soi le divorce

peut-être un tremplin pour une nouvelle vie.

 

Vos coach, Maud et Sandrine

 

 

--
PS : 5000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..

--
PSSS : Anne, notre astrologue et voyante anime des consultations gratuites par téléphone, inscription ici
3 Comments
  1. Vous les femmes vous savez faire un deuil post-rupture, vous pleurez, déprimez, vous remettez en cause alors certes ça peut prendre des semaines ou des mois, mais après vous êtes remis psychologiquement et pouvez attaquer une autre relation.
    Nous les hommes, on s’éclate, baise juste après mais au fond le deuil n’est pas fait au final et les souvenirs reviennent et on déprime après des semaines ou des mois comme vous.. voila pourquoi les hommes on plus plus de mal que les femmes à remonter la pente après une rupture.
    Ajouter à cela le déséquilibre Homme-Femme (en faveur des femmes), ça n’arrange pas les choses

    1. Oui je pense que tu as complètement raison! Nous les femmes on se remet en question, On pleure, on parle,…. Alors que bon nombre d hommes sont trop fiers pour Ca!! Ils ont besoin de « baiser » comme tu dis juste apres! Sûrement pr se prouver qu’ils sont encore capables de plaire! Mais le problème est plus profond et ne se règle pas de la sorte!

      C’est vrai qu une séparation fait peur : peur de l inconnu, de cette vie toute seule ac les enfants, peur de faire des projets sans avoir l œil de son homme! Mais ce N est pas insurmontable ! Cela prend du temps!
      Ce qui m inquiète le plus aujourd’hui, c’est de me dire que je serais à nouveau capable d avoir une relation officielle et de faire partager ma vie, mes enfants.
      L amour est décidément complexe!

  2. merci pour cette article, il me fait penser le combien on peut supporter la violence, notre propre passivité, et de tas d’autres choses que ne nous conviennent pas avant de prendre la décision de demander de l’aide et que on arrive parfois dans un niveau tellement fort de suradaptation que la séparation est la seule possibilité de recommencer. cela me rend vraiment triste. Si je pouvais changer les choses avec une baguettes magic je donnerais á toutes les femmes la possibilité de revenir en arriére et demander de l’aide à quelqu’un pour les accompagner avant, bien avant la rupture, peut-être même au début de la relation de couple. Avant il fallait faire des tas erreurs pour apprendre, maintenant la sagesse d’une vie de couple réussit est à porter des mains, alors je me réjouis de cela.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !