Victime, n'ai-je pas aussi été le bourreau? - https://www.celibattantes.fr/
femme songeuse a la fenetre

Victime, n’ai-je pas aussi été le bourreau?

Aujourd’hui, je suis en colère. Ça bouillonne à l’intérieur de moi. J’ai envie de hurler ma tristesse, ma haine, ma rage. Colère réveillée par des posts sur les réseaux sociaux parlant de manipulation et de pervers narcissiques… Un sujet sur lequel je suis particulièrement sensible puisque j’ai moi aussi été « victime » d’un manipulateur.

Et c’est de là que vient aussi ma colère : « VICTIME ».

S’il y a victime, il y forcément « coupable » et au final, dans ce qu’on appelle la « manipulation » je me demande si nous ne sommes pas TOUS, tour à tour, autant « victimes », que « coupables ».

Alors parlons-en de cette manipulation…



Petit tour sur internet, sur le site d’un éditeur de dictionnaire français, et voici la définition que je trouve d’un point de vue psychologique :

  • « Action d’orienter la conduite de quelqu’un, d’un groupe dans le sens qu’on désire et sans qu’ils s’en rendent compte ». Jusque-là, tout va bien. Je pense qu’on est tous d’accord sur le sujet« 

Maintenant, petite définition de la manipulation mentale (toujours d’après un des éditeurs de dictionnaire) car là est surtout le sujet de ma chronique : 

  • « La manipulation mentale n’est pas de la désinformation, car son objet n’est pas d’instiller de fausses opinions, mais d’inspirer des schémas de pensée. Elle réussit à faire passer pour une décision volontaire un choix totalement induit« 

Ok, je suis toujours, mais posons-nous cette question : ne sommes-nous pas tous manipulés depuis notre plus tendre enfance ?

Nos parents nous ont élevés, et nous élevons nos enfants de façon bienveillante et de manière à ce qu’ils puissent s’épanouir dans la société.

Depuis des générations et des générations, la société et les gouvernements dictent leurs lois, leurs principes… et nos parents ne nous inculquent-ils pas inconsciemment leur schéma, leur manière de traiter l’autre dans un couple ?

Ne sommes-nous pas tous manipulés par la télévision ? La radio ? Les médias ?

Je ne m’étalerai pas sur ce sujet-là car je me concentrerai plus sur la manipulation dans les relations amoureuses mais je pense qu’il mérite tout de même d’être soulevé et source de réflexion personnelle :

Ne suis-je pas à chaque instant de ma vie manipulée par les schémas de vie imposés par la société du genre : « Il faut avoir un travail, être en couple, habiter dans une maison avec deux enfants et un labrador ».

Oui c’est caricatural je conçois mais il n’empêche, regardez tout de même autour de vous et surtout à l’intérieur de vous-même.

N’essayez-vous pas à chaque instant de vous rapprocher de cet idéal quitte à oublier qui vous êtes vraiment à l’intérieur de vous ?

Et si votre vie à vous c’est de partir habiter à la montage seul avec 25 chats ?

Et si votre personnalité profonde c’est de vivre polygame ? Où est le problème ? Qui sommes-nous pour juger autrui sur sa façon de vivre ?

Oui certains osent franchir le pas et vivent comme bon leur semble mais avouez qu’il faut quand même avoir les épaules larges et une confiance en soi en béton pour pouvoir supporter les jugements du genre : « Quoi ? mais tu es fou de quitter ton travail ! » « Une femme ne te suffit pas ? et ben mon cochon tu as la belle vie toi…. »

Bon mais revenons-en au cœur du sujet… la manipulation dans les relations amoureuses.

Petit tour sur les réseaux sociaux et là il ne faut pas aller bien loin. Puisque vous êtes en train de lire ma chronique c’est que déjà vous êtes sur le site des célibattantes, donc qui dit « célibattante », dit « célibataire », et qui dit « célibataire » dit déjà appartenance à une catégorie de personnes ciblées. Et des groupes de célibataires, il y en a une multitude. Allons voir un peu ce qu’il s’y passe…

Et là ça me saute aux yeux… Pas un groupe de célibataires ne dérogera à la règle et ne restera sans un post parlant de la manipulation et des pervers narcissiques.

Il existe même des groupes de parlant que de cela, avec leurs flots de citations ou posts donnant les caractéristiques d’un pervers narcissique pour apprendre à les reconnaitre et s’en protéger.

Et c’est là que cela commence à me choquer… comment s’en protéger ? Comment les repérer ? Sauf que à bien y réfléchir, étant donné que je suis manipulée régulièrement depuis ma plus tendre enfance et chaque jour de ma vie par les dictats de la société, est ce que je ne serais pas un peu moi-même manipulatrice ?

Je lis les commentaires, et là c’est le flot de grand nombre de femmes ou d’hommes qui se plaignent, pleurent d’avoir été victime d’un manipulateur. Sauf que pour pouvoir rentrer dans le cercle de la manipulation il faut savoir se positionner en victime à un instant T.

Le triangle de Karpman, vous connaissez ? C’est un triangle décrit par un psychologue du même nom qui explique les 3 rôles existants dans le « théâtre » que sont nos vies.

Les 3 rôles sont :

  • La victime qui se plaint, subit, s’apitoie.
  • Le sauveur qui ne peut s’empêcher d’aider et d’intervenir même si on ne lui demande pas.
  • Le persécuteur qui dévalorise, ironise et critique.

Et là où le bât blesse, c’est que si je regarde certains de mes comportements dans mes relations passées, je vais pouvoir assez aisément prendre conscience que je me place tour à tour dans un de ces 3 rôles…

Les psychologues affirment que que tout le monde à un moment à un autre de sa vie joue à ce jeu psychologique, de manière inconsciente. Les rôles par contre, ne sont pas fixés, et l’on passe très facilement de la Victime au Persécuteur ou au Sauveur.


Dans ce jeu toutefois, aucun des trois acteurs n’a envie que la situation ne change, car chacun est satisfait de son rôle et en retire un intérêt personnel, créant ainsi un certain équilibre.


Donc la Victime ne veut pas sortir de son rôle de victime,

Le Sauveur ne cherche pas vraiment à aider la victime,

Et le Persécuteur ne cherche pas non plus à enfoncer la victime, ils font tous semblant, comme dans une pièce de théâtre.

Mais extrapolons… si tout le monde dans sa vie joue à un moment donné à cela, j’y ai donc joué moi aussi puisque je dis avoir été victime d’un manipulateur et au final il apparait que je deviens moi-même la manipulatrice de quelqu’un d’autre.

Le message que je veux faire passer est surtout celui-ci : je pense que, qu’on le veuille ou non, nous sommes tous à un moment ou à un autre, nous-même « manipulateur/trice ».

Cela me met en colère de lire ou entendre ces femmes et ces hommes se plaindre de leur condition, de ce qu’ils ou elles ont subi, de la morosité de leur vie ou de leurs relations affectives désastreuses….

Elles ne font que perpétuer le rôle qu’elles veulent bien jouer,

Elles placent le décor direct de leur position de victime, les exposant à l’emprise d’autres manipulateurs qui se placeront aisément en position de sauveur.

Et l’ensemble de ces victimes ne voient pas ou ne veulent pas voir que toute la manipulation dont ils prétendent être victimes, ils ne font que la créer, et ils sont donc responsables du type de relation amoureuse qu’ils vont vivre.

Encore ce matin j’ai pu lire ce genre de propos : « je suis constamment celle qui se fait baiser », ou bien « je n’ai pas de relation amoureuse parce que je suis….»

Je vous laisse remplacer les points de suspension par tout type de mot qui vous conviendra du genre : mince, grosse, de telle religion et j’en passe.

Mais alors si vous en avez marre des manipulateurs ou d’être la victime et bien cessez de vous placer en tant que tel !

Je suis en colère.

En colère contre ces victimes,

Contre ces sauveurs,

Contre ces persécuteurs.

Cette colère qui prend aux tripes et qui donne envie de hurler « mais ouvrez les yeux !!! Ne voyez-vous pas que vous n’êtes en fait ni victime, ni coupable, mais tout simplement RESPONSABLE de ce que vous vivez ? »

Et je suis surtout en colère contre moi-même puisque je possède moi aussi une part de responsabilité dans l’échec de mes relations amoureuses.

Mais aujourd’hui, j’en ai assez d’être en colère. Je DECIDE aujourd’hui de me pardonner mes erreurs. Oui je suis parfois manipulatrice, oui j’ai été victime d’un manipulateur mais autant que j’ai pu endosser les rôles de sauveur ou persécuteur.

Et je décide de faire un acte courageux envers lui et surtout envers moi-même : je décide de demander pardon. Je demande pardon à cet homme de lui avoir fait du mal en jouant à son jeu destructeur, je me demande pardon d’avoir accepté de jouer à ce jeu destructeur.

J’ai demandé pardon, maintenant faut-il arriver à l’intégrer au plus profond de mon inconscient ce pardon.

Comment faire ? Et bien pour le moment je ne sais pas encore très nettement.

Peut-être que l’écriture de ce texte est déjà le premier pas vers mon pardon, tout simplement parce que ma colère est passée, je ne suis plus en colère contre les victimes, les persécuteurs, les sauveurs.

Et je te remercie, toi, femme ou homme, qui lit ces lignes ou non d’oser déverser ton mal-être sur les réseaux sociaux, mal-être qui m’attriste autant qu’il me met en colère.

Merci de me permettre une fois de plus de réfléchir sur moi-même et de me guider vers la voie du pardon et de l’acceptation de moi.

Et je me remercie de me faire ce cadeau vers le chemin de la plénitude de de l’amour vrai.

--
PS : 3000 célibataires t'attendent pour boire un verre, échanger, papoter sur The Good Match..
--
PSS : 1000 célibattantes t'attendent sur notre Groupe Privé 100% Féminin pour partager conseils avisés & bons plans..
MagAline

#Eternal Dreamer # positive attitude #Mojitos Specialist & addict # Mother Who Tears # Si forte et si fragile #Agitatrice

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Le 1er Magazine Lifestyle dédié aux Femmes Célibataires & Battantes

Suivez-nous !